L1 - PSG : Un cadre scelle son avenir

L1 - PSG : Un cadre scelle son avenir©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 16h10

Dans un entretien accordé à La Nacion, le milieu de terrain offensif international argentin a indiqué le Paris Saint-Germain n'avait pas l'intention de se séparer de lui.

Alors que Lucas Moura et Hatem Ben Arfa ont clairement été placés sur la liste des transferts, Angel Di Maria (29 ans) est-il susceptible de quitter le Paris Saint-Germain avant la fin du Mercato d'hiver ? Malgré quelques bruits ici et là, le milieu de terrain offensif international argentin semble bel et bien parti pour prolonger l'aventure sous les ordres d'Unai Emery ? « Je savais que ce serait difficile cette saison, j'ai cherché quelques alternatives, mais ma famille est heureuse à Paris et le club m'a dit qu'il voulait que je reste, a expliqué le natif de Rosario dans un entretien accordé à La Nacion. Depuis le début de l'année 2018, j'ai mis 5 buts et délivré 2 passes décisives, je réponds toujours présent. C'est une saison plus compliquée pour moi, mais je suis là. » Alors que le Mondial russe se rapproche à grands pas, l'objectif est simplement d'enchaîner les matchs.« J'ai démontré que je mérite ma place »Une mission compliquée compte tenu de l'effectif du club de la Capitale, mais l'ancien joueur du Benfica Lisbonne, du Real Madrid et de Manchester United n'apparaît pas obnubilé par l'idée de faire ses valises. « Il y a eu beaucoup de rumeurs, en août dernier et en janvier aussi, a indiqué le numéro 11 du PSG.  J'ai la tête au Mondial, qui est la compétition la plus importante pour un footballeur. Et je veux avoir du temps de jeu pour être en Russie. J'ai toujours su que le club allait acheter des joueurs et que cela pouvait rendre ma situation plus compliquée mais, à chaque fois que je peux démarrer ou avoir quelques minutes de jeu, je montre que j'ai le niveau. J'ai toujours marqué des buts ou donner des passes décisives. Je n'ai jamais laissé entendre que je ne voulais pas être à Paris, ou que je me moquais de jouer ou pas. À chaque match, j'ai démontré que je mérite ma place. Mais ensuite, il y a les décisions de l'entraîneur et c'est à lui de choisir. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU