L1 - PSG : Quand un cadre parle contrat sur les Champs-Élysées

L1 - PSG : Quand un cadre parle contrat sur les Champs-Élysées©Media365
A lire aussi

Ignazio GENUARDI, publié le lundi 16 octobre 2017 à 13h13

Selon les informations de Mercato365, le milieu de terrain international italien du Paris Saint-Germain a dîné dimanche avec Mino Raiola, Antero Henrique et Maxwell (qui était conseillé par l'agent italo-néerlandais lors de sa carrière). L'ancien joueur de Pescara continue de discuter d'une éventuelle prolongation de contrat avec le club de la Capitale.

Les discussions se poursuivent au sujet d'une énième revalorisation de Marco Verratti (24 ans), qui était forfait pour le déplacement de samedi dernier sur la pelouse de Dijon (2-1, 9eme journée de Ligue 1). Auteur d'un début de saison compliqué après avoir longtemps flirté avec le FC Barcelone lors du Mercato d'été, le milieu de terrain international italien pourrait parapher un nouveau bail avec le club de la Capitale (qui discute aussi avec Adrien Rabiot, notamment). Selon les informations de Mercato365, l'ancien joueur de Pescara a dîné dimanche avec Mino Raiola (son nouveau représentant qui a remplacé le bavard Donato Di Campli), Antero Henrique (le directeur sportif de l'actuel leader de L1) et Maxwell (le coordinateur sportif de l'écurie parisienne).
12 M€ par an pour l'Italien 
Un rendez-vous sur les Champs-Élysées qui a permis de pousser les discussions au sujet du nouvel engagement du numéro 6 de l'écurie du président Nasser Al-Khelaïfi (qui pourrait aussi être intéressée par certains autres clients de l'agent italo-néerlandais, dont le gardien milanais Gianluigi Donnarumma qui dispose d'une clause libératoire de soixante-dix millions d'euros). Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec le PSG, Marco Verratti pourrait apparemment percevoir un salaire annuel de l'ordre de douze millions d'euros en cas de prolongation confirmée (pour la cinquième fois depuis son arrivée au club en 2012). En échange d'un bon de sortie pour l'été prochain ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU