L1 - PSG : Pour remplacer Thiago Motta, Paris préférerait Casemiro à Fabinho

L1 - PSG : Pour remplacer Thiago Motta, Paris préférerait Casemiro à Fabinho©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 17 avril 2018 à 09h25

Selon AS, le Paris Saint-Germain envisagerait une nouvelle dépense pharaonique pour tenter d'arracher Casemiro au Real Madrid cet été. Pas simple.

A force de rappeler qu'il n'a eu aucun contact avec le Paris Saint-Germain, Fabinho va finir par convaincre qu'il dit vrai. Surtout que les dernières rumeurs venues d'Espagne semblent démontrer que le milieu de terrain monégasque n'est plus la véritable priorité pour remplacer le vieillissant et fragile Thiago Motta. D'après AS, le champion de France aurait désormais des vues sur un autre Brésilien, plus expérimenté, plus clinquant et plus cher : Casemiro. Tout ce que le PSG aime.Le PSG peut envisager un nouveau transfert à plus de 200 millionsUne fois de plus, la cible aurait été marquée par Antero Henrique, directeur sportif du club. Et elle n'a évidemment pas été choisie au hasard : le dirigeant portugais a côtoyé le milieu de terrain défensif à Porto, où il avait profité de sa situation sportive difficile au Real Madrid pour décrocher son prêt... et le valoriser. Alors que les Dragons avaient négocié une option d'achat, la Casa Blanca avait dû débourser 7,5 millions d'euros pour forcer le retour du milieu de terrain auriverde, devenu, quelques années plus tard, un élément majeur aux yeux de Zinedine Zidane. Et c'est bien là le principal obstacle à son transfert vers le PSG.Le contrat de Casemiro est déjà blindé... et risque de l'être un peu plus encoreCar cette fois, le club de la Capitale ne pourra pas surfer sur la promesse d'une mise en lumière, Casemiro disposant de toutes les garanties sportives au sein du plus grand club de la planète. L'entité parisienne pourra difficilement faire sauter sa clause, les Merengue ayant déjà anticipé une explosion du marché en août 2015 en prolongeant son contrat jusqu'en 2021 et en fixant le montant libératoire à 200 millions d'euros. Et s'il existe une toute petite faille exploitable pour Paris, la direction madrilène espère vite la combler en offrant un nouveau bail à son joueur. Comme elle l'a fait, ces derniers mois, pour la plupart de ses titulaires.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU