L1 - PSG : Paris condamné dans l'affaire des compléments de salaire non déclarés

L1 - PSG : Paris condamné dans l'affaire des compléments de salaire non déclarés©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le jeudi 05 avril 2018 à 21h05

La Cour de cassation a rejeté le pourvoi du Paris Saint-Germain contre sa condamnation en appel en octobre 2015. Une décision qui concerne l'affaire des compléments de salaire non déclarés versés à des joueurs parisiens au début des années 2000. Il s'agit d'un jugement définitif pour le club de la Capitale

Une condamnation pour le Paris Saint-Germain. Ce jeudi, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi du club de la Capitale contre sa condamnation en appel en octobre 2015. Une décision qui concerne l'affaire des compléments de salaire non déclarés versés à des joueurs parisiens entre 2000 et 2005. Alors que l'écurie du président Nasser Al-Khelaïfi avait été condamné à 5,5 M€ de dommages et intérêts à l'Urssaf, Nike s'était notamment vu infliger au pénal une amende de 150 000 euros pour « complicité de travail dissimulé, faux et usage de faux ». L'actuel leader de Ligue 1 et l'équipementier sportif ont été accusés d'avoir utiliser des montages illégaux pour répondre aux exigences financières à la hausse des joueurs. Selon Libération, « plusieurs pratiques étaient en cause : des transferts de joueurs surévalués, s'accompagnant de commissions majorées versées aux agents, pour permettre des rétrocessions occultes aux stars du ballon rond, et des contrats de droit à l'image avec Nike France, considérés comme des salaires déguisés ». L'entreprise américaine aurait également facturé de fausses amendes à la formation parisienne pour non-respect de ces contrats. Histoire de rentrer dans ses fonds.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.