L1 - PSG : Nike suspend sa communication avec le club parisien

L1 - PSG : Nike suspend sa communication avec le club parisien©Media365

Arthur Merle, publié le jeudi 08 mars 2018 à 16h13

Selon les informations de RTL, Nike, l'équipementier américain du PSG, a décidé de ne plus communiquer avec le club francilien « jusqu'à nouvel ordre ». Les conséquences de l'élimination en huitièmes de finale de la Ligue des Champions dépassent le cadre sportif...

L’élimination du Paris Saint-Germain face au Real Madrid, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, n’a pas fini de faire du bruit. Bien que ce résultat ait obéit à une certaine logique, étant donné la supériorité du double tenant du titre au match retour mais aussi son statut, il est d’ores et déjà acté (officieusement) qu’Unai Emery ne sera plus sur le banc du vice-champion de France la saison prochaine. L’Equipe avance que des contacts ont été établis avec l’entourage d’Antonio Conte, et tout porte à croire qu’une large revue d’effectif sera opérée lors du prochain Mercato. Mais les conséquences de ce nouvel échec pourraient bien dépasser le simple cadre sportif.

Le PSG aura du mal à revoir son contrat avec Nike à la hausse

En effet, RTL avance que Nike, l’équipementier américain du club francilien, a décidé de suspendre toute communication. Sur son site internet, la radio française précise que dès le lendemain de l’élimination parisienne, la direction européenne de la marque à la virgule a « discrètement mais clairement fait redescendre en interne la consigne de ne plus communiquer pour l’heure sur le PSG ». Compréhensible, quand on sait que ce duel entre les deux clubs était aussi un duel entre Nike et Adidas, respectivement sponsors de Paris et du Real Madrid, mais aussi de Neymar pour le premier et Cristiano Ronaldo pour le deuxième. Si le contrat qui lie les deux parties jusqu’en 2022 n’est pas remis en cause, le club de la capitale aura bien du mal à revoir ce dernier à la hausse, alors qu’il est aujourd’hui estimé à 25 millions d’euros par saison. Problème, la direction du PSG voulait voir ce montant être multiplié par deux dès la saison prochaine afin, notamment, de rentrer un peu plus dans les clous du fair-play financier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.