L1 - PSG : Neymar, une symphonie inachevée

L1 - PSG : Neymar, une symphonie inachevée©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 16 avril 2018 à 11h00

Brillant et même parfois insolent de talent, Neymar a pourtant vécu une première saison contrastée au PSG. Si sa part dans ce titre de champion de France ne souffre d'aucune contestation, les premiers mois du Brésilien en France laissent un goût d'inachevé.

C'est troublant, parfois, les coïncidences. Tous ces photographes, tous ces clichés pour le seul Neymar, pour sa présentation au Parc des Princes, pour ses débuts en L1, ou même pour son arrivée au Brésil au moment de son opération. Et pourtant, pour le moment, la star parisienne n'est présente sur aucune photo de célébration d'un titre. Pas encore à Paris pour fêter le Trophée des Champions, à l'autre bout du monde au moment de la finale de la Coupe de la Ligue, l'ancien Barcelonais sera-t-il là pour soulever « l'Hexagoal » et, peut-être, la Coupe de France ? Car pour le moment, Neymar est blessé. Impossible d'y échapper, tout le monde en a parlé. C'est Neymar. En quelques mois à Paris, le Brésilien a réussi à tout vampiriser. Pour finalement briller par son absence dans les grands moments.L'objectif n'est pas atteintComme ce huitième de finale retour de Ligue des Champions contre le Real Madrid. Décevant à l'aller, l'international auriverde n'a même pas eu l'occasion de se rattraper. Et sans sa star, celle qui devait lui permettre d'entrer dans le cercle des très grands, le PSG n'a rien montré. Comme si la seule absence de Neymar l'avait conduit à la résignation. Sur le papier, l'objectif vendu avec le recrutement du Brésilien en début de saison n'est pas atteint. Le PSG a encore échoué au stade des huitièmes de finale et peut se demander si cet investissement faramineux avait un sens. Mais oui, il en avait un. Car même si, au moment de faire les comptes, reste ce goût d'inachevé, Neymar n'a pas franchi les Pyrénées pour rien.Au moins, personne n'est rassasiéSur le terrain, il a su éclabousser la L1 de son talent. 29 buts et 19 passes en 30 matchs, toutes compétitions confondues. Et des prestations XXL à la pelle. Dès sa première au Parc, contre Toulouse, un doublé et deux passes décisives. On retiendra aussi son gros match contre le Bayern Munich en phase de groupes de Ligue des Champions, son quadruplé contre Dijon, et ce récital au Roazhon Park juste avant Noël. Depuis quand la France n'avait-elle pas vu cela ? Et même s'il n'était pas complètement prêt -en témoignent les nombreuses polémiques accompagnant le prétendu manque de respect de Neymar envers ses adversaires- le football français en a pris plein les yeux. Mais n'est pas rassasié. Ce qui donne à la saison à venir une saveur très relevée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.