L1 - PSG / Nasser Al-Khelaïfi : " Je n'ai rien à cacher "

L1 - PSG / Nasser Al-Khelaïfi : " Je n'ai rien à cacher "©Media365

Robert LANGER, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 18h55

Entendu ce mercredi par la justice suisse, Nasser Al-Khelaïfi, le président de beIN Media, se dit « tranquille » malgré toute l'agitation qui accompagne cette affaire.

Nasser Al-Khelaïfi, le président de beIN Media, s'est arrêté devant les journalistes présents à la sortie de son audition par la justice suisse, mercredi soir. « J'ai demandé à venir en Suisse pour donner mes explications, a expliqué le président de beIN Media - qui est soupçonné de corruption dans le cadre de l'attribution des droits de diffusion des Mondiaux 2026 et 2030 - dans des propos relayés par nos confrères de RMC. J'ai répondu aux questions, je n'ai rien à cacher. Je suis disponible pour aider la justice suisse s'ils veulent me revoir. Je suis venu tranquille, je repars très tranquille. » En attendant le prochain épisode d'un feuilleton qui pourrait durer un long moment.

 

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - L1 - PSG / Nasser Al-Khelaïfi : " Je n'ai rien à cacher "
  • Pourquoi s'acharne t'on sur ce pauvre homme integre et la toile emery qui tient a garder sa place en rajoute une couche ..Lamentable .!

  • retourne dans ton pays, racaille anti juifs

  • bonjour ce ne sera pas le premiers ni le dernier il y a trop d argent qui circule 2 joueur acheter 400 millions sans les charges et salaires ? donc normal que gravite des requins dans ce milieu c est les dents de la mer mes en vrais

  • Mince, Peter Lupus...il n'a pas changé d'un pouce..

  • Le "sport" est devenu sale car il est pourri par l'argent, il est étonnant que des spectateurs y croient encore et acceptent de payer cher les places de stade et les abonnements TV.