L1 - PSG : Kylian Mbappé décrypte son rapport à l'argent

L1 - PSG : Kylian Mbappé décrypte son rapport à l'argent©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 12 novembre 2018 à 22h25

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision suisse RTS, Kylian Mbappé a reconnu que le montant de son transfert et de sa valeur marchande étaient « indécents ». Mais l'attaquant du PSG estime s'inscrire « dans un système ».

Un transfert à 180 millions d'euros (145 + 35 de bonus), une estimation de sa valeur marchande à 216,5 millions par l'Observatoire du football : Kylian Mbappé affole les compteurs économiques depuis son éclosion au haut niveau. L'attaquant du PSG ne s'en cache d'ailleurs pas, il n'aurait « jamais imaginé étant petit » ces montants, comme il l'explique dans un entretien accordé à la RTS, chaîne de télévision suisse. Interrogé dans le cadre du « 19h30 », il a même reconnu que les sommes évoquées tranchaient avec son éducation. « C'est vraiment indécent pour moi qui viens d'une famille assez modeste. C'est vrai que c'est indécent, mais c'est le marché qui est comme ça et c'est le monde du football qui marche comme ça. Je ne vais pas révolutionner le football. Je suis dans un système, il faut savoir le respecter et rester à sa place aussi. »

Le salaire mirobolant et net d'impôts de Mbappé


A cœur d'une des enquêtes de Mediapart dans le cadre des Football Leaks, Mbappé avait assuré la semaine passée à France Bleu payer « tous » ses impôts en France. Après, il ne faut pas oublier qu'il y a des négociations et tout ce que j'ai fait, même s'il y a plein de choses qui sont fausses, je l'ai fait dans les règles. Ce qui me fait rire un peu, c'est que Mediapart est à la base un site qui dénonce les irrégularités dans le football, sauf que tout ce que j'ai fait est en règle. Donc je ne comprends pas. » Il avait été révélé notamment que le clan Mbappé avait réclamé un salaire net d'impôts de 50 millions d'euros sur les cinq ans de son contrat, une prime à la signature de 5 millions et diverses clauses refusées par le PSG (joueur le mieux payé en cas de Ballon d'Or, prime en cas d'exclusion du club de la Ligue des Champions en raison du fair-play financier, 50 heures de voyage en jet privé par an).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.