L1 - PSG : Javier Pastore, l'autre bénéficiaire de la blessure de Neymar

L1 - PSG : Javier Pastore, l'autre bénéficiaire de la blessure de Neymar©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 03 mars 2018 à 07h45

Grand « gagnant » de la blessure de Neymar, Angel Di Maria devrait désormais enchaîner les titularisations au PSG. Mais l'autre bénéficiaire pourrait bien être Javier Pastore, auteur d'une excellente entrée en jeu contre Marseille mercredi.

Ils ne sont pas beaucoup, comme lui, à posséder ce petit truc en plus. Ce petit quelque chose qui fait que le rapport entre Javier Pastore et le public parisien ne sera jamais le même qu’avec un autre joueur. Mercredi, quand il est entré en jeu contre l’OM, en quart de finale de la Coupe de France, l’Argentin a fait passer un frisson dans le stade de la Porte d’Auteuil. A la simple évocation de son nom. Et comme si cela ne suffisait pas, l’ancien milieu de Palerme a été excellent pendant les 45 minutes qu’il a passé sur le terrain. Très disponible entre les lignes, capable d’éliminer sur son côté, et pas loin de marquer sur une tête plongeante repoussée par Steve Mandanda, il a rappelé pourquoi son trio avec Marco Verratti et Thiago Motta avait tant enthousiasmé les suiveurs du PSG il y a quelques années.

Pastore a demandé à jouer plus haut« On a perdu notre meilleur joueur. Mais il nous reste des joueurs fantastiques et on aura besoin de tout le monde pour battre le Real Madrid », avait lancé Marco Verratti en quittant le Parc des Princes mercredi. Car même si la blessure de Neymar affaiblit le PSG, elle permet à d’autres de prendre davantage de place dans le projet pour cette deuxième partie de saison. Angel Di Maria en premier lieu. Mais aussi Javier Pastore, qui, au deuxième plan, va grimper dans la hiérarchie. Selon Paris United, l’Argentin aurait récemment demandé à Unai Emery de ne plus l’utiliser au milieu, mais plutôt de l’aligner dans le trio offensif. Ce que l’entraîneur parisien a fait mercredi. Pendant ce temps, Julian Draxler est resté dans l’entrejeu. Ce qui peut laisser penser que Javier Pastore est devenu la première option en sorte de banc pour la ligne d’attaque.

Relancé pour la Coupe du Monde ?« C’est difficile de jouer samedi et d’être en forme optimale mardi. Demain, on jouera avec d’autres joueurs que mercredi, c’est certain », avancé Unai Emery en conférence de presse vendredi. Et samedi après-midi, à Troyes (17h00), l’ex-Palermitain sera laissé au repos. Comme un joueur sur lequel on compte pour les grandes échéances. Ces grands matchs, comme à Marseille l’année dernière, ou contre Chelsea en 2014, où Javier Pastore a pris l’habitude de se montrer sous son meilleur jour. Proche de rejoindre l’Inter Milan cet hiver, l’Argentin n’avait pas caché être tiraillé entre son amour pour Paris et son envie de gagner du temps de jeu pour disputer la Coupe du Monde. Pour le rassemblement de mars, Jorge Sampaoli ne l’a d’ailleurs pas retenu, au contraire de son jeune coéquipier Giovani Lo Celso. Preuve que la situation de Javier Pastore est délicate. Mais cette blessure de Neymar pourrait tout changer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.