L1 - PSG : Edinson Cavani minimise la polémique avec Neymar

L1 - PSG : Edinson Cavani minimise la polémique avec Neymar©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le lundi 18 septembre 2017 à 21h00

Edinson Cavani a tempéré lundi dans une émission uruguayenne la brouille avec Neymar, assurant que c'étaient « des choses montées en épingle ». « La vérité, c'est qu'il n'y a aucun problème », a même lancé l'attaquant du PSG.



Neymar et Edinson Cavani ayant évité soigneusement les micros dimanche après la victoire du PSG sur Lyon (2-0), la première réaction publique d'un des deux protagonistes de la « polémique » du week-end en L1 était attendue. Elle est arrivée d'Uruguay, où « El Matador » a évoqué sa psuedo-brouille avec l'attaquant brésilien dans l'émission Gol de Medianoche, diffusée sur Radio Universal. Cavani s'est efforcé de minimiser ce qui a été interprété comme des gestes de défiance envers lui et la volonté de Neymar de prendre le pouvoir à Paris. « Ce sont des choses montées en épingle, a assuré Cavani, dans des propos traduits par l'AFP. Je ne sais pas pourquoi on crée toutes ces histoires. La vérité, c'est que ce sont des choses normales, qui arrivent dans le football, a dit l'attaquant uruguayen. J'en ai entendu parler en discutant avec mon frère, que les gens disent que Cavani ne laisse pas tirer les penalties ou qu'il y a un problème avec Neymar. La vérité, c'est qu'il n'y a aucun problème. »
« On a toute la bonne volonté pour qu'il puisse s'adapter au mieux »
Ce qu'aurait tendance à contredire la scène du coup de sifflet final, où l'ancien Napolitain a filé aux vestiaires sans participer au traditionnel rituel des Parisiens les soirs de victoire au Parc des Princes. Mais Cavani l'assure, il ne souhaite que la réussite de Neymar, dont il estime l'exploitation du potentiel encore limité. « Il vient d'arriver, a indiqué l'international uruguayen. Il va sûrement se faire voir de plus en plus. Nous, comme je l'ai dit depuis le début, on a toute la bonne volonté pour qu'il puisse s'adapter au mieux. Je pense qu'on a pu constater qu'il s'adaptait rapidement. » Il ne reste plus qu'à régler pour de bon la question des tireurs de coups de pied arrêtés.

A voir aussi :
>>> Neymar doit s'y faire, son bonheur passe par le partage

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU