L1 - PSG : C'était aussi le grand jour de Nasser Al-Khelaïfi

L1 - PSG : C'était aussi le grand jour de Nasser Al-Khelaïfi©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 04 août 2017 à 18h15

Nasser Al-Khelaïfi a savouré son moment pendant la présentation à la presse de Neymar. Un événement planétaire qui a symbolisé la reprise en main du PSG par son président, pourtant sur la sellette il y a encore quelques semaines.



DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU PARC DES PRINCES

Lui aussi a eu droit à son bain de foule. Quelques instants après Neymar, celui pour lequel un bon millier de personnes s'était rassemblé devant le Parc des Princes, Nasser Al-Khelaïfi a emprunté le chemin de l'habituel tapis rouge. Escorté par la sécurité, il a salué les Ultras qui lui ont réservé une énorme ovation, jusqu'à lancer dans un cri unanime : « Merci Nasser ! » Le président du PSG était indiscutablement l'autre héros parisien du jour. Il a rendu possible l'arrivée de Neymar et les supporters parisiens, déjà conquis par celui qui a œuvré pour leur retour dans l'enceinte du Parc des Princes à l'automne dernier, n'ont pas manqué de lui rendre un hommage mérité.
« Tout le monde a travaillé très dur »
L'image est salvatrice pour celui qui paraissait sur un siège éjectable, après avoir pris un coup de pression de l'émir du Qatar à l'été 2016, suivi d'une saison de recul sportif en L1 et en Ligue des Champions. Il a désormais repris la main, prouvé qu'il était toujours l'homme de la situation pour mener le grand projet du PSG à bien. C'est pour ça qu'il affichait un sourire large comme son visage ce vendredi, jour de présentation en grandes pompes au Parc des Princes du joueur le plus cher de l'histoire du football. Dès son message d'introduction, Al-Khelaïfi n'a eu de cesse de remercier Neymar « de venir dans la maison du PSG », de saluer sa famille et le travail de son « équipe » : « C'a été un grand dossier, tout le monde a travaillé très dur ».
Enfin une belle histoire pour le Qatar
Il y avait derrière ces mots un message subliminal, comme s'il leur devait à tous une fière chandelle. « NAK » a ensuite souligné l'impact retentissant de la signature de l'international brésilien. « C'est une idole dans le monde entier pour ceux qui aiment le foot. C'est le meilleur joueur du monde pour moi. (...) Nous avons toujours rêvé de Neymar et il est là avec nous. » L'investissement du Qatar dans le PSG n'est pas seulement sportif, il est aussi une vitrine politique et diplomatique. En ce sens, à l'heure où l'émirat est très isolé au niveau géopolitique, Al-Khelaïfi a ramené une belle histoire à raconter. « C'est très positif pour nous et pour lui, c'est un grand moment. Ça fait la Une des journaux dans le monde entier, ce transfert est vraiment fantastique. Tout le monde va en parler pendant longtemps. »
« Ceux qui pensent au fair-play financier, allez prendre un café »
Pas question de ramener cela à une question d'argent, de rabâcher encore et encore que la somme déboursée interroge par rapport aux contraintes du fair-play financier. « Ceux qui pensent au fair-play financier, allez prendre un café. Nous sommes entre de bonnes mains. » D'habitude très en retrait dans ce type d'exercice, Al-Khelaïfi était cette fois volubile, omniprésent sur les photo et prêt à évoquer tous les sujets, souvent avec le regard charmeur qui va bien. « Par rapport au transfert, posez-vous la question dans deux ans, a-t-il notamment soufflé. Je ne pense pas que ce soit cher. C'est un projet puissant que nous faisons ensemble, mettre la marque Neymar avec celle du PSG. C'est un transfert fantastique pour nous. » La preuve par les chiffres : « Avant Neymar, la valeur du club était d'1 milliard d'euros. Maintenant, elle est de 1,5 milliard. Il n'y a pas d'autre Neymar dans le monde ».
« Neymar pourrait gagner plus d'argent ailleurs »
Ce joyau unique est maintenant à Paris. Une formidable opération de communication menée de main de maitre jusqu'à aujourd'hui. Il va falloir désormais qu'elle se prolonge sur le terrain pour que l'état de grâce actuel dure le plus longtemps possible. Mais Al-Khelaïfi ne doute pas un instant de la réussite de son entreprise. « Neymar a une grosse motivation, il croit vraiment au projet. Il pourrait gagner plus d'argent ailleurs, croyez-moi. Il aime le football, les nouveaux défis. C'est ce qu'il souhaite. Il veut écrire l'histoire de ce club. » Le tout en ramenant la fameuse Coupe aux grandes oreilles que le PSG convoite depuis des années sans même parvenir à s'incruster dans le dernier carré. « Notre ambition, vous pouvez demander à Neymar ou à toute l'équipe, c'est de gagner la Ligue des Champions, ç'a toujours été le cas. C'est notre rêve, mais on ne peut pas dire qu'on va le faire dès cette saison. On ne veut pas se mettre de pression, les joueurs doivent prendre du plaisir. » En tout cas, Al-Khelaïfi en a pris vendredi.

 

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU