L1 - PSG : Al-Khelaïfi défend le choix de Tuchel

L1 - PSG : Al-Khelaïfi défend le choix de Tuchel©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le dimanche 20 mai 2018 à 11h04

Nasser Al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain, vante les qualités de Thomas Tuchel, le successeur d'Unai Emery. Le technicien allemand est présenté comme l'un des meilleurs spécialistes du monde.

Si certains estiment que le Paris Saint-Germain aurait dû viser un cran plus haut, Nasser Al-Khelaïfi est persuadé d'avoir fait le bon choix en misant sur Thomas Tuchel (44 ans) pour prendre la suite d'Unai Emery la saison prochaine. Alors que le technicien allemand serait présenté ce dimanche à la presse, le président du club de la Capitale a défendu son choix lors d'un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe. Sans club depuis l'an passé et son départ du Borussia Dortmund, l'ancien coach de Mayence ne dispose pas d'un énorme palmarès, mais les champions de France ont le sentiment d'avoir réalisé un gros coup. « « Il est ambitieux comme nous et aime un football spectaculaire et offensive, indique NAK. Il a une forte personnalité et beaucoup de rigueur dans le travail. Il est jeune, c'est un des meilleurs sinon le meilleur. D'autres grands clubs le voulaient. Il est motivé. Il n'a pas entraîné cette saison, c'est un avantage, il arrive la tête reposée. »

Un fort caractère qui n'inquiète pas Al-Khelaïfi


Réputé pour avoir un fort caractère, Thomas Tuchel présente le profil requis pour permettre aux coéquipiers de Thiago Silva de franchir un nouveau cap. « « C'est bien d'avoir quelqu'un comme ça, mais ce n'est pas l'unique raison pour laquelle on l'a recruté, poursuit Nasser Al-Khelaïfi. Il a les qualités pour faire grandir le club. Il est là pour le long terme. Sa philosophie nous plaît. (...) Il respecte les joueurs, il est professionnel. Ca va aider. » Alors que le natif de Krumbach a eu des soucis avec certains cadres chez les Jaune et Noir (et notamment Mats Hummel), le dirigeant parisien veut défendre SON choix. « Pour être clair, j'ai proposé le nom de Tuchel. J'en ai parlé avec Antero Henrique. Au club, il y a un propriétaire, je suis le président, il y a un directeur sportif et un coach. Les choses sont claires. » Après avoir entendu parler de Diego Simeone, Massimiliano Allegri, Mauricio Pochettino ou encore Antonio Conte, il est difficile de ne pas penser à un choix par défaut, mais NAK n'a pas peur de se mettre en première ligne pour ce qui pourrait être sa dernière opportunité d'emmener Paris vers les sommets européens.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.