L1 : Du nouveau mardi dans le dossier Neymar ?

L1 : Du nouveau mardi dans le dossier Neymar ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 01 juillet 2019 à 22h00

Pour la première fois depuis le début du feuilleton Neymar (27 ans) sur son possible retour au FC Barcelone, le clan du joueur devrait organiser une rencontre formelle avec un dirigeant du club. A en croire les informations de Marcelo Bechler, journaliste d'Esporte Interativo qui avait révélé en 2017 le futur transfert de l'attaquant brésilien au PSG, Neymar Senior et son avocat doivent rencontrer André Cury ce mardi en Catalogne.



Avec comme principal objet de la discussion les conditions d'un retour de l'ancien Barcelonais chez les Blaugrana dès cet été. Marcelo Bechler parle même de « jour J » pour une « opération extrêmement complexe ».


Employé par le FC Barcelone pour le représenter en Amérique du Sud, Cury n'est pas inconnu pour l'entourage de Neymar. Il avait facilité sa venue en provenance de Santos en 2017 et ensuite touché 3% du montant de son transfert pour Paris, soit 6,6 millions d'euros. Un pourcentage négocié sous la présidence de Sandro Rosell que les dirigeants catalans avaient cherché à ne pas lui verser. Marcelo Bechler assure que les parties engagées dans ces discussions sont « très optimistes » quant à une résolution favorable du dossier Neymar cet été. Il précise aussi que les contours des négociations à venir avec le PSG pourraient ne pas inclure Philippe Coutinho et/ou Ousmane Dembélé, pourtant régulièrement cités comme possibles monnaies d'échange pour faciliter le retour du natif de Mogi des Cruzes.

A en croire le journaliste d'Esporte Interativo, ces deux joueurs ne sont pas inclus dans les discussions et n'ont pas été contactés par Paris. Une donnée qui rend difficile un possible accord avec le PSG, à moins d'aligner cash la somme réclamée, autour de 250 millions d'euros. A priori impossible pour le FC Barcelone, sous réserve qu'il ne renonce pas finalement à s'attacher les services d'Antoine Griezmann, qui devait débarquer une fois sa clause libératoire à 120 millions d'euros levée auprès de l'Atlético Madrid. Bref, ce nouvel épisode du feuilleton quotidien qu'est devenu le dossier Neymar ne fait que renforcer le flou. Mais peut-être que mardi aidera vraiment à y voir plus clair.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.