L'entraîneur des gardiens du PSG " est un malade "

L'entraîneur des gardiens du PSG " est un malade "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 16 septembre 2017 à 13h08

Javi Garcia a débarqué cet été au poste d'entraîneur des gardiens du Paris Saint-Germain. L'Espagnol est un perfectionniste, comme ses différents élèves l'ont décrit à L'Equipe.

Le début de saison d'Alphonse Areola n'est pas des plus rassurants, même si la prestation du gardien du Paris Saint-Germain contre le Celtic Glasgow en Ligue des Champions a fait du bien à de nombreux supporters parisiens. Le portier va-t-il montrer ses progrès petit à petit ou va-t-il de nouveau être relégué sur le banc derrière Kevin Trapp ? Un homme a débarqué cet été au Camp des Loges et doit mettre les deux hommes au niveau du projet. Cet homme, c'est Javi Garcia, « on peut dire que c'est un malade », raconte affectueusement à L'Equipe Isaac Becerra, gardien de Valladolid (D2), formé par Javi Garcia à l'Espanyol Barcelone. « Tu peux lui dire une équipe, il te sortira des statistiques sur tous les joueurs : quel est leur meilleur pied, où ils ont l'habitude de tirer, comment ils centrent... »

Javi Garcia, complémentaire d'Unai Emery

Le sens du détail, voilà un trait de caractère facilement décelable chez Unai Emery, qui a enfin réussi à mettre son collaborateur en poste à la place de Nicolas Dehon. « Ils n'ont pas le même caractère, confie Andrès Palop, sous les ordres d'Emery et Garcia à Seville. Javi est plus discret mais au niveau de la méthodologie, ils sont tous les deux dans le détails ». A 38 ans seulement, Javi Garcia est déjà reconnu pour ses compétences et notamment pour les penaltys. « Il pouvait nous dire que si tel attaquant inclinait ses épaules de telle manière, ça voulait dire qu'il allait frapper à gauche, où s'il allongeait la dernière foulée, il tirerait à droite », dévoile Andrès Palop. Javi Garcia est « très fort pour relever les détails que tu ne vois pas ». Reste à savoir si les méthodes de l'Espagnol vont fonctionner pour Alphonse Aréola, Kevin Trapp et même Rémi Descamps, troisième gardien du club.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU