Kurzawa, célébration polémique

Kurzawa, célébration polémique©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 31 octobre 2017 à 23h25

Layvin Kurzawa a inscrit un triplé mardi contre Anderlecht (5-0) et a placé son doigt sur la bouche pour demander le silence à ses détracteurs.

Layvin Kurzawa est devenu mardi le premier défenseur de l'histoire à marquer un triplé en Ligue des champions. Entrer dans le livre des records de la plus grande compétition continentale aurait pu lui permettre d'être heureux, mais la rancœur semble l'avoir emportée pour le joueur du Paris Saint-Germain. Après son premier but contre Anderlecht suite au coup-franc de Neymar, l'ancien Monégasque a placé son doigt devant sa bouche. Sur son deuxième but, il a de nouveau fait ce geste. Enfin, sur son dernier et troisième but, il n'a même pas souri, préférant revenir rapidement se replacer en demandant à ses équipiers d'en faire de même.

Kurzawa : "C'était sur le coup de l'émotion"

A l'issue de la rencontre, Layvin Kurzwa a accepté de s'exprimer au micro de BeIn Sport. Le Parisien n'a pas regretté ses gestes, mais a aussi cherché en atténuer la signification, expliquant avoir été pris par l'émotion : "Je marque un triplé grâce à mes équipiers, je suis très content, je dois continuer à travailler. Ce signe est pour tout le monde, c'était sur le coup de l'émotion. Je suis content pour moi et les gens qui m'entourent." En zone mixte, l'international français n'a pas souhaité accorder d'autres interviews, filant le ballon du match sous le bras. Cette soirée aurait pu être libératrice pour lui, mais son attitude pourrait pousser ses détracteurs à l'enfoncer un peu plus au moindre prochain faux pas.

 
121 commentaires - Kurzawa, célébration polémique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]