Justice - Affaire Al-Khelaïfi : Une montre de luxe dans le viseur

Justice - Affaire Al-Khelaïfi : Une montre de luxe dans le viseur©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 09 novembre 2017 à 11h00

La justice suisse, qui enquête pour des faits présumés de corruption privée, a appris de Jérôme Valcke qu'il avait reçu « sous son oreiller » une montre de luxe lors d'un séjour à Doha. Mais les avocats de Nasser Al-Khelaïfi démentent tout lien avec leur client.

La justice suisse poursuit son enquête pour des faits présumés de corruption privée dans le cadre de l'attribution de droits audiovisuels internationaux pour les Coupes du Monde 2026 et 2030. Elle a ainsi appris, après avoir entendu successivement Nasser Al-Khelaïfi et Jérôme Valcke, que le second avait trouvé « sous son oreiller » une montre de luxe d'une valeur située entre 10 000 et 20 000 euros dans un hôtel de Doha, selon les informations du Parisien. La surprise remonte à janvier 2015, quelques mois seulement après l'acquisition des droits par le groupe beIN Media dans une procédure de gré à gré, sans appel d'offres, contre plus de 400 millions d'euros. Alors numéro 2 de la FIFA, Valcke était en charge du dossier pour la Fédération internationale, même s'il a précisé que le choix final revenait au Comité exécutif. Mais le clan d'Al-Khelaïfi certifie qu'il n'était pas l'instigateur de ce cadeau.
« Un concours de circonstances » sur la villa sarde
Autre point chaud du dossier, la fameuse villa de Sardaigne, à Porte-Cervo plus exactement, où Valcke a passé du temps dans le cadre d'un séjour dans cette ville réputée dans la jet-set. Si Al-Khelaïfi est impliqué, c'est parce qu'il a prêté de l'argent à un ami qatarien pour acquérir la propriété pour une somme d'environ 5 millions d'euros. Un montant remboursé, « via une société qatarienne immatriculée au registre du commerce de Doha », selon Maitre Marc Bonnant, l'un des avocats du président du PSG. Le fait que Valcke ait ensuite loué cette villa, « c'est un concours de circonstances », assure l'entourage de « NAK ». C'est désormais ce que doit déterminer la justice suisse avant d'aller plus loin dans son instruction.

 
103 commentaires - Justice - Affaire Al-Khelaïfi : Une montre de luxe dans le viseur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]