International Champions Cup : Les Titis parisiens ont tenu une heure

International Champions Cup : Les Titis parisiens ont tenu une heure©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 21 juillet 2018 à 18h10

Avec une équipe principalement composée de jeunes joueurs, le PSG a tenu le choc pendant une heure face au Bayern Munich, avant de concéder trois buts en une vingtaine de minutes (3-1).

Après avoir affronté Sainte-Geneviève (1-0) et Chambly (2-4), le Paris Saint-Germain a changé de braquet. Les champions de France en titre ont en effet défié le Bayern Munich ce samedi, dans le cadre de l'International Champions Cup. En raison de l'absence des mondialistes, Thomas Tuchel a dû aligner une équipe rajeunie.Gianluigi Buffon, Lassana Diarra et Adrien Rabiot avaient ainsi à leurs côtés des pépites du centre de formation telles que Colin Dagba, Loïc Mbe Soh ou encore Azzeddine Toufiqui. C'est toutefois un autre Titi parisien qui s'est illustré, en l'occurrence Timothy Weah. Idéalement lancé en profondeur par Kévin Rimane, l'attaquant américain s'est défait de Josip Stanisic et a remporté son duel face à Sven Ulreich (0-1, 31eme). Une ouverture du score venue récompenser la bonne première période des joueurs de Thomas Tuchel, rarement inquiétés et globalement maîtres de leur sujet.

3 buts en 18 minutes pour le Bayern


La donne a néanmoins radicalement changé au retour du vestiaire. Les Bavarois ont donné l'impression de monter en puissance sur le plan physique et ont nettement dominé tout le second acte. Entré en jeu à la place de Franck Ribéry, Kingsley Coman a beaucoup percuté sur l'aile gauche et a apporté un réel vent de fraîcheur du côté munichois. Supérieurs dans le domaine aérien, les hommes de Niko Kovac ont longtemps manqué de précision de la tête, à l'image d'un Sandro Wagner qui a trouvé la barre dès la reprise (46eme). Javi Martinez a cependant égalisé en reprenant un corner frappé par Arjen Robben (1-1, 60eme). Acculé et incapable de repartir de l'avant, le PSG a concédé deux buts supplémentaires. Renato Sanches a trompé Rémy Descamps - entré à la place de Buffon - sur un coup-franc excentré tiré directement (2-1, 68eme). C'est ensuite Joshua Zirkzee qui a repris victorieusement un centre en retrait de Serge Gnabry (3-1, 78eme). Ce revers, logique au regard de l'écart de niveau entre les deux formations, n'a pas pour autant de quoi donner des motifs d'inquiétude à Tuchel, qui va progressivement retrouver ses cadres dans les semaines à venir.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU