Idrissa Gueye (Everton) se rapproche du PSG

Idrissa Gueye (Everton) se rapproche du PSG©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mardi 16 juillet 2019 à 22h23

Selon Le Parisien, Idrissa Gueye, le milieu de terrain récupérateur d'Everton, se rapprocherait du Paris Saint-Germain. Alors que les Toffees réclameraient 40 M€, les négociations seraient en cours entre les deux clubs.



Sous contrat jusqu'en juin 2022 avec Everton, le milieu de terrain récupérateur international sénégalais Idrissa Gueye (29 ans) se rapprocherait du Paris Saint-Germain. Selon les informations de nos confrères du Parisien, les négociations auraient débuté entre les deux clubs (la barre aurait été fixée autour de quarante millions d'euros), et le club de la Capitale ferait preuve d'un certain optimisme. Après avoir enregistré le renfort du défenseur central (ou latéral gauche) international Espoirs français Abdou Diallo (23 ans, Borussia Dortmund), les champions de France pourraient enchaîner avec la signature de l'ancien joueur d'Aston Villa.

De l'optimisme... et de la concurrence

Aujourd'hui, le duo Tuchel - Leonardo serait particulièrement intéressé par le profil du natif de Dakar. Plusieurs autres noms ont été évoqués au cours des dernières semaines (Allan, Weigl, Bakayoko...), mais Idrissa Gueye aurait de vraies chances de rejoindre les coéquipiers de Kylian Mbappé. « L'avenir d'Idrissa se décidera après la CAN, a exposé un proche de l'ex-Niçois à nos confrères du quotidien francilien. Le PSG est une piste sérieuse, mais il se concentre sur la finale (ndlr : face à l'Algérie vendredi soir) et se penchera sur son avenir à partir de la semaine prochaine. C'est un projet qui peut l'intéresser mais d'autres clubs sont aussi dans la course. Il faut rester prudent, comme le dernier Mercato l'a démontré. Le 31 janvier, nous pensions que ça allait se faire. Il y a eu de la déception mais Idrissa a été très professionnel et a su repartir rapidement de l'avant pour une très bonne deuxième moitié de saison. » Des prestations qui auraient donc convaincu l'écurie du président Nasser Al-Khelaïfi de revenir à la charge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.