Guedes met la pression sur Paris pour rester à Valence

Guedes met la pression sur Paris pour rester à Valence©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 21 mai 2018 à 17h17

Selon Super Deporte, Gonçalo Guedes aurait entamé des démarches pour convaincre le Paris Saint-Germain de faciliter son transfert définitif à Valence.

Dans un autre contexte, tout aurait été plus facile pour Gonçalo Guedes. Le joueur, prêté par le Paris Saint-Germain à Valence cette saison, a désormais la certitude, tout comme son père et son entraîneur, Marcelino, qu'il souhaite s'y pérenniser. Mais le champion de France, qui souhaite étendre sa marge de manœuvre en vue du Mercato sans sortir des clous du fair-play financier, souhaite récupérer la somme la plus élevée possible, le plus vite possible, aucun autre de ses joueurs prêtés n'ayant pu se valoriser dans de telles proportions.

Guedes et son entourage en contre-la-montre


Les discussions nouées entre Peter Lim, propriétaire du club espagnol, Jorge Mendes, représentant du joueur et Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, ont déjà permis aux dirigeants murciélagos d'exposer à leurs homologues parisiens le plafond qu'ils pouvaient atteindre pour conserver l'ailier portugais, fixé à 40 millions d'euros, avec un paiement échelonné dans le temps. C'est ici que les négociations coincent : en plus d'un montant plus élevé, le club de la Capitale réclamerait un versement intégral et instantané.

Le PSG a toutes les raisons de prendre son temps


Voilà pourquoi le joueur aurait pris les devants, comme le relate Super Deporte, média espagnol réputé pour sa proximité avec le VCF. Guedes et son entourage auraient entamé eux-mêmes des négociations pour convaincre le PSG d'accepter l'offre de Valence. Car le temps ne joue absolument pas en leur faveur : le club parisien pourrait encore élever ses exigences financières en cas de sanctions du fair-play financier, voire même en cas de prestations remarquées du Portugais à la Coupe du Monde. A priori, l'ailier ne devrait pas y jouir d'un statut de titulaire. Et c'est bien la seule nouvelle favorable à Valence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.