France : A Paris, un Kylian Mbappé peut en cacher un autre

France : A Paris, un Kylian Mbappé peut en cacher un autre©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 12 février 2019 à 12h10

Alors que Kylian Mbappé brille cette saison avec le PSG, un homonyme tente d'exister dans l'ombre du champion du monde.

Et si le Paris Saint-Germain alignait bientôt deux Kylian Mbappé ? C'est en tout cas une possibilité qui pourrait voir le joueur d'ici une dizaine d'années. En effet, le quotidien Le Parisien a trouvé un deuxième Kylian Mbappé en région parisienne. Celui-ci est âgé de 11 ans et est footballeur à Roissy-en-Brie, la ville où a grandi Paul Pogba. "Depuis que l'autre est connu, j'ai pris l'habitude. Je n'y fais plus attention même si ça me fait plutôt plaisir. En tant que fan du PSG, j'aimerais bien avoir la même carrière que lui", confie d'ailleurs le jeune garçon, qui évolue pour le moment au poste de milieu offensif.

"Le footballeur n'était pas connu lorsque mon fils est né"

Si certains parents aiment appeler leurs enfants comme leurs idoles, il n'en est rien dans ce cas là. "On m'a souvent demandé si j'ai fait exprès de prénommer mon fils ainsi. On oublie vite qu'ils n'ont que que huit ans d'écart et que, forcément, le footballeur n'était pas connu lorsque mon fils est né", explique le père du plus jeune des Mbappé. "Mon fils fera ce qu'il veut et nous ne le pousserons pas à tout prix à devenir footballeur professionnel. Si c'est le cas et qu'il va au PSG, qui nous a d'ailleurs sollicités, on fera forcément le rapprochement avec l'autre Kylian. Quand celui-ci s'est révélé, nous avons été ravis de voir que c'est un bon garçon, simple et naturel. Le mien ne se plaint jamais. Du moment qu'il joue au foot, il est content, affirme Eric Mbappé, lui aussi d'origine camerounaise comme Wilfried Mbappé. Il n'y a que moi qui lui fais des remarques quand il a raté des choses. Et il n'aime pas trop ça... (...) J"aimerais vraiment bien que les deux Kylian se voient. Le grand n'aura aucun mal à le mettre en confiance. Et ils auront sans doute plein de choses à se dire..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.