Forlan défend Cavani et accuse Alves... qui lui répond sèchement

Forlan défend Cavani et accuse Alves... qui lui répond sèchement©Media365

Rédaction , publié le jeudi 21 septembre 2017 à 17h20

Le « penaltygate » parisien a bel et bien mué en conflit sud-américain. Depuis l'explosion de la polémique qui a opposé Edinson Cavani, Neymar, mais aussi Dani Alves face à l'Olympique Lyonnais au sujet des coups de pied arrêtés, de nombreux acteurs du football ont été interrogés.

Diego Forlan, ex-buteur de la sélection uruguayenne, a été l'un d'eux. Et l'ancien attaquant de l'Atlético de Madrid a choisi de pointer du doigt l'attitude du latéral brésilien. « Cela n'a aucun sens que Dani Alves aille prendre le ballon. Il ne faut pas qu'il y en ait un troisième qui vienne en aider un pour que celui qui tire les coups francs ne le fasse pas. C'est puéril. Mais bon, ce sont des amis, des Brésiliens, ils se défendent entre eux », a confié Forlan au micro de l'émission El Patidazo de COPE, diffusée sur une radio espagnole.



Daniel Alves : « Fermez vos gueules et arrêtez de faire des polémiques »

Cette sortie n'a pas vraiment plu au joueur visé, qui n'a pas tardé à répliquer via son compte Twitter. « Je ne sais pas quel match vous avez vu mais pour votre information, je n'ai pris le ballon à aucun coéquipier, au contraire, c'est à moi qu'on l'a pris », a-t-il écrit. Les images lui donnent effectivement raison. A une nuance près. Dani Alves avait bel et bien le ballon dans les bras avant que Neymar ne lui ôte sans même lui demander, alors qu'au même moment, Cavani insistait pour se charger du coup franc. L'ancien latéral du Barça est resté ferme face au Matador mais n'a opposé aucune résistance à son coéquipier. « Sachez aussi, pour vos statistiques, que c'est moi qui suis l'auteur du dernier but sur coup-franc du PSG. Alors fermez vos gueules et arrêtez de faire des polémiques en mon nom », a aussi publié, quelques minutes plus tard, le joueur auriverde.

Alves ne doit pas être l'arbitre

Sur ce plan, les deux hommes s'accordent. « Alves peut parfaitement tirer les coups de pied arrêtés. Il a déjà démontré qu'il savait les tirer et qu'il pouvait marquer sur ces phases de jeu. S'il demande le ballon pour lui, d'accord, mais cela n'a aucun sens qu'il joue les arbitres entre Cavani et Neymar », a précisé Forlan. En conférence de presse, Unai Emery n'a pas réellement clarifié le sujet, mais s'il a confié avoir défini une hiérarchie et assuré que la bonne ambiance régnait dans le vestiaire. Même si, d'apparence, Daniel Alves semble un tantinet agacé.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU