Fair-play financier - PSG : Aucune sanction pour Paris

Fair-play financier - PSG : Aucune sanction pour Paris©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mercredi 13 juin 2018 à 17h30

Selon les informations de nos confrères de L'Equipe, l'UEFA a décidé de ne pas sanctionner le Paris Saint-Germain dans le cadre du fair-play financier. Le club de la Capitale devra tout de même vendre pour rester dans les clous la saison prochaine. Les champions de France vont devoir dégraisser pour soixante millions d'euros avant la fin du mois.

Une bonne nouvelle. Après avoir craint le pire, le Paris Saint-Germain a fini par être relaxé dans le cadre du fair-play financier. Selon les informations de nos confrères de L'Equipe, le club de la Capitale n'a pas reçu la moindre sanction. Les débats ont été intenses, mais l'écurie du président Nasser Al-Khelaïfi a su rester dans les clous (l'obligation de ne pas franchir la barre de 30 M€ de déficit sur les trois dernières saisons). Alors que ses contrats avec ses partenaires commerciaux d'origine qatarienne (Qatar National Bank, Ooredoo, beIN Sports, Qatar Tourism Authority, Aspetar) ont été analysés de très, très près, le championnat de France reste dans la fourchette du déficit autorisé.

Paris doit vendre pour 60 M€ avant la fin du mois


D'ici au 30 juin, les dirigeants parisiens vont devoir vendre pour soixante millions d'euros. Avec Gonçalo Guedes, Layvin Kurzawa, Javier Pastore ou Kevin Trapp qui pourraient faire leurs valises dans les prochaines semaines, cela ne devrait pas être un problème insurmontable pour la formation entraînée par Thomas Tuchel, mais il s'agit de s'enlever un éventuel mal de tête le plus rapidement possible. Surtout que Paris ambitionne de se renforcer à certains postes clés lors du Mercato d'été. En fin de contrat avec la Juventus Turin, Gianluigi Buffon (40 ans) attend notamment le dernier feu vert pour finaliser son engagement, mais sa patience n'est pas sans limites.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.