Deschamps, Benzema, Ben Arfa... Samir Nasri dit tout

Deschamps, Benzema, Ben Arfa... Samir Nasri dit tout©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le dimanche 08 octobre 2017 à 20h20

Interrogé par nos confrères du CFC, Samir Nasri, le meneur de jeu d'Antalyaspor, ne comprend pas la situation du Parisien Hatem Ben Arfa. Il a aussi été question du cas de Didier Deschamps et de Karim Benzema. Morceaux choisis.

Ben Arfa ? Nasri ne comprend pas le PSG
Sous contrat jusqu'en juin 2018 avec le Paris Saint-Germain, qui ne mise absolument plus sur lui, le milieu de terrain offensif (ou attaquant) international français Hatem Ben Arfa, 30 ans, peut notamment compter sur le soutien de Samir Nasri. Le meneur de jeu d'Antalyaspor ne comprend pas cette situation, et il n'est pas question de lâcher l'ancien joueur de Lyon, de Marseille, de Newcastle et de Nice. « Moi, je ne comprends pas ça, a indiqué l'ex-Gunner et Citizen dans un entretien accordé au CFC. Pour n'importe quel footballeur. En ayant fait une quasi-saison blanche au PSG, tu ajoutes une deuxième saison, les gens t'oublient forcément. Paris aurait pu faire un effort, lui donner la moitié de son année pour qu'il puisse partir et que tout le monde soit content. Il ne faut pas oublier non plus que l'année dernière, ça a été un caprice de la direction de le prendre donc il fallait faire un effort. Quand on est capable de payer 220 millions ou 180 millions pour un joueur, on peut donner la moitié d'une année à Hatem Ben Arfa. Ça ne leur coûte rien du tout. »

"Quand on est capable de payer 220M un joueur, on peut donner la moitié d'1 année à #Hatem"

"Les vérités @SamNasri19" P2 ce soir ds le #CFC pic.twitter.com/UWZv8GzYRD

- Canal Football Club (@CanalFootClub) 8 octobre 2017

Le clash avec Deschamps
Alors que le club de la Capitale devrait certainement apprécier de tels conseils, Samir Nasri, décidément très bavard, s'est aussi « payé » Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus. « J'ai du mal avec les gens qui ne sont pas entiers, qui ne sont pas francs, a expliqué le joueur formé à l'OM. Je m'entendais bien avec lui quand il n'était pas entraîneur de l'équipe de France. (...) Il me donnait des conseils sur pourquoi j'ai insulté le journaliste. Il me disait de me calmer après ma célébration. J'avais une bonne relation avec lui. Et puis après, je n'ai pas accepté qu'après mes trois matchs de suspension, il ne se donne pas la peine de me passer un coup de fil. Je ne joue pas au FC Lorient, je ne joue pas à Orléans, je joue à Manchester City. Je suis titulaire, tu peux me passer un coup de fil. (...) Même si on a le même agent... je m'en fous que tu appelles Jean-Pierre Bernès, je préfère que tu me le dises à moi, que l'on ait une discussion entre nous. (...) Au moins, c'est fait, c'est clair, c'est carré. Voir que je ne suis pas sur la liste, j'ai trouvé ça insultant. Tu m'as donné l'habitude de m'appeler ou discuter avec moi quand tu n'étais pas mon entraîneur, et là que tu es mon entraîneur, tu ne le fais pas. J'ai trouvé ça insultant. »

"Je ne joue pas à Lorient...Je suis à #ManCity. Tu peux me passer un coup de 📞!" @SamNasri19 revient sur sa relation avec #Deschamps #CFC pic.twitter.com/M8GPap6yQh

- Canal Football Club (@CanalFootClub) 8 octobre 2017

La mise à l'écart de Benzema... sur fond de racisme
Apparu à quatre reprises cette saison en Süper Lig (2 buts et 1 passe décisive), Samir Nasri se montre également perplexe face à l'absence prolongée de Karim Benzema chez les Bleus. Selon lui, il y a un fond de racisme ambiant qui peut expliquer cette mise à l'écart par « DD ». « Faire neuf ou dix ans au Real Madrid en ayant éliminé toute la concurrence, qui que ce soit, avec six entraîneurs différents... Il faut savoir reconnaitre et s'incliner. Aujourd'hui, je suis désolé pour lui parce qu'il a vraiment envie de revenir jouer en équipe de France, c'est vraiment injuste ce qui lui arrive. (...) C'est assez bête de se passer d'un joueur comme ça, tu peux avoir une attaque Mbappé, Benzema, Griezmann, Dembélé... c'est une bêtise pour moi. Du racisme ? Pour moi, c'est oui. Ses origines ? Bien sûr... C'est clair, je l'ai vécu aussi, je peux dire la même chose. Hatem l'a vécu aussi, la saison qu'il fait à Nice, il doit être à l'Euro, je suis désolé. Qu'on me dise qu'il a un contentieux avec Deschamps, sur le passé, oui... mais André Pierre Gignac l'a eu aussi, et il a fait l'Euro. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU