David Luiz refuse de sortir, c'est grave docteur ?

David Luiz refuse de sortir, c'est grave docteur ?©Media365
A lire aussi

, publié le mercredi 10 février 2016 à 14h36

L'épisode de la non-sortie de David Luiz au Vélodrome a fait beaucoup parler depuis dimanche soir. Pour certains, il faut y voir la preuve du manque d'autorité de Laurent Blanc. Drôle d'idée...

Voilà enfin le grain de sable qui va enrayer la belle machine parisienne. L'argument tant espéré par tous les détracteurs de Laurent Blanc. Et la preuve irréfutable que l'actuel entraîneur du PSG n'est pas l'homme de la situation. En refusant de sortir dimanche soir au Vélodrome, David Luiz aurait démontré le manque d'autorité de l'ancien sélectionneur des Bleus sur un groupe qui serait en autogestion. Pire, le défenseur brésilien aurait accentué la fracture entre les stars du vestiaire et les « trop bons trop cons » moins contestataires.

Une hypothèse débattue sur les plateaux télé à grands coups d'affirmations offusquées. Une idée entendue sur les ondes radio sur fond de spéculations bancales. Mais tout cela n'est évidemment que du vent. Bien sûr, il ne s'agit pas de contester l'incident entre David Luiz et le banc parisien. Il serait d'ailleurs peut-être plus judicieux de parler d'incompréhension. En revanche, il convient de limiter la portée et les conséquences de cet épisode marseillais. Et de balayer toute idée d'un groupe fragilisé à une semaine du huitième de finale de Ligue des Champions face à Chelsea.

Un joueur qui râle lors de son remplacement, c'est monnaie-courante. Et qu'importe le nom de l'entraîneur. Guardiola, Mourinho, Luis Enrique, van Gaal, Wenger, Pellegrini, Zidane, Klopp… Tous ont déjà vu ou verront un de leurs joueurs taper dans une bouteille ou tirer la tronche sur le banc. Ce qui est moins fréquent en revanche, c'est un remplacement annoncé qui ne se fait finalement pas. Et c'est en ce sens que la non-sortie de David Luiz a fait beaucoup parler.

Mais faut-il encore être honnête et ne pas zapper tous les éléments de la scène survenue dimanche soir au Vélodrome. Depuis le début de l'année, le staff parisien n'a qu'une seule crainte : des blessures et un groupe diminué à l'heure des joutes européennes. Alors quand David Luiz reste sur la pelouse et se plaint d'une douleur au genou, c'est la panique sur le banc. Le docteur du PSG demande rapidement le changement, Marquinhos enlève son survêtement à vitesse grand V et même le speaker du stade annonce prématurément la sortie du Brésilien.

Sauf que David Luiz n'est pas blessé. Il le fait savoir à son banc, reprend sa place et termine le Clasico. Peut-on vraiment y déceler un caprice de star ? Une remise en cause de l'autorité de Laurent Blanc ? Un manque de respect au groupe ou un comportement inacceptable envers le club ? Rien de tout cela. Qui peut d'ailleurs penser une seule seconde que Laurent Blanc n'aurait pas pu imposer son choix à son défenseur brésilien ?

« C'était important d'éclaircir la situation, d'avoir de la clarté dans nos propos et je suis assez satisfait de ce qui s'est dit pendant cette réunion. » Voilà pour l'explication de Laurent Blanc deux jours après l'incident. Certains y ont vu un aveu de l'impuissance de l'entraîneur parisien à gérer ses stars. Un discours policé destiné à caresser David Luiz dans le sens du poil. Laurent Blanc, un entraîneur diplomate et affaibli ? Quand on regarde son bilan avec le PSG, on se permet quand même d'en douter.

 
3 commentaires - David Luiz refuse de sortir, c'est grave docteur ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]