Ben Arfa et son conseiller découpés par son premier agent

Ben Arfa et son conseiller découpés par son premier agent©Media365

Rédaction , publié le samedi 16 septembre 2017 à 11h12

Hatem Ben Arfa est mis à l'écart du groupe du Paris Saint-Germain qui n'a trouvé un terrain d'entente avec le joueur pour le transférer durant le mercato estival. Interrogé par RMC, le premier agent de l'attaquant dresse un portrait peu reluisant du conseiller du joueur.

La direction du Paris Saint-Germain a réintégré Hatem Ben Arfa avec le groupe professionnel, aux entraînements. Le joueur est toujours prié de jouer avec la réserve en matchs officiels. La situation est tendue entre les dirigeants et l'entourage du joueur. Le premier agent de Ben Arfa, Frédéric Guerra, a frontalement dénoncé sur RMC la mauvaise influence de Michel Ouazine, premier conseiller du Parisien. « Hatem, c'est l'environnement totalement défavorable. Et je ne parle pas de la famille. Je parle d'un seul et unique individu qui s'appelle Michel Ouazine. Il a détruit ce garçon », se désole celui qui a travaillé pour Ben Arfa quand il était à l'Olympique Lyonnais puis quand il est passé par l'Olympique de Marseille.

« Michel Ouazine est un démon »

« Il n'y a plus aucun contact entre le papa et Hatem, ni entre le demi-frère d'Hatem et Hatem », raconte l'agent. « Le problème, c'est qu'il a besoin d'amour autour de lui pour fonctionner. Hatem n'entend que le bruit de cet homme et c'est un démon. Michel Ouazine lui a appris à n'avoir confiance en absolument personne en dehors de lui. Il se retrouve géré par un esprit unique, dont il continuera à boire les paroles comme il le fait depuis onze ans. » Frédéric Guerra est très pessimiste quant à la suite des événements : « Il ne sortira pas de l'impasse. Parce que d'une part, il est têtu. Deuxièmement, il est borné. Et troisièmement, il n'est pas aidé par des mots pour comprendre qu'il est en train de taper dans le mur tout seul. »

« C'est un immense gâchis »

A 30 ans, Hatem Ben Arfa a désormais ses plus belles années derrière lui. « C'est un gâchis. Un profond gâchis. Lorsque j'ai récupéré Hatem, je m'étais dit que si un jour j'avais un Ballon d'or dans mon écurie, il se pouvait que ce soit lui. J'étais persuadé que ce garçon serait un jour au moins nommé dans les trois premiers, comme Ribéry l'a été une année. Malheureusement, Michel Ouazine en a voulu autrement. » Pour l'agent, voilà la solution. « Je prendrais rendez-vous avec Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG et j'essayerais de trouver un terrain d'entente pour partir le plus proprement du monde. Il faut aussi lui trouver l'environnement favorable, des joueurs qui reconnaissent son talent et presque, à la limite, lui demandent des autographes, et qu'on le laisse jouer comme un électron libre. »

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Ben Arfa et son conseiller découpés par son premier agent
  • "découpé" ils ont encore trouvé un terme super pour leurs titres, les ....hum...."rédacteurs d'Orange".....de mieux en mieux

  • il y à beaucoup d'argent en jeu.......................une aubaine pour les familles africaines..............................

  • l'entourage des joueurs d'origine étrangère...................c'est souvent la famille qui décide.........................les agents vivant sur le dos des joueurs......................

  • Un pèlerinage à la Mecque pourrait changer le cours des choses................

    Toi , un pèlerinage chez les fachos ou tu devrais avoir une place toute faîte

  • courage tu peut le faire