Ballon d’Or : Messi probable vainqueur, un ancien gagnant s'insurge

Ballon d’Or : Messi probable vainqueur, un ancien gagnant s'insurge©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 29 novembre 2021 à 12h15

Jean-Pierre Papin, vainqueur du Ballon d’Or 1991, estime que le trophée ne devrait pas revenir à Lionel Messi cette année.

Ce lundi, se déroulera à Paris la cérémonie du Ballon d’Or. Selon toute vraisemblance, Lionel Messi va être récompensé à son terme, en se voyant offrir la fameuse récompense. La septième déjà de sa carrière. Ce qui constitue un record. Ses fans et nombreux admirateurs s’en réjouissent à l’avance. Mais, il y a aussi ceux qui voient cette consécration d’un mauvais œil.

Jean-Pierre Papin, avant-dernier Français à avoir été couronné (en 1991), estime que ça serait une aberration d’offrir une nouvelle fois le Ballon d’Or à l’attaquant argentin. Pour lui d’autres joueurs le mériteraient beaucoup plus. « Il n’a pas joué depuis cinq mois ! J’ai vu qu’on parlait de lui et je ne comprends pas, a-t-il concédé au Parisien. Rajoutons Cristiano Ronaldo aussi dans ce cas-là. Depuis qu’il a gagné la Copa America, Messi fait quoi à Paris ? Il marque un but en championnat, trois en Ligue des Champions… Je n’ai rien bien sûr, contre Messi, c’est l’un des plus grands joueurs de l’histoire. Mais cette année, il ne le mérite pas ». Une opinion tranchée et qui fait écho à celle exprimée par Patrice Evra la veille dans la presse britannique.

Papin préfère Lewandowski à Messi

Papin va même plus loin dans son analyse en indiquant qu’un sacre de Messi enlèverait tout crédit au trophée décerné par France Football. « Elire Messi en 2021 serait dévaloriser le Ballon d’Or puisque ça signifierait qu’on ne donne plus la possibilité à des joueurs performants de décrocher le trophée, a-t-il tonné. Quand on sait à quel point c’est difficile d’être performant sur une saison entière, ce n’est pas normal. Si on le donne à Messi cette année, tous les gamins du monde peuvent rêver de l’avoir ».

L’ancien buteur espère encore un verdict surprise avec la consécration d’un « Lewandowski devant Jorignho, Mbappé et Benzema ». « C’est peut-être moins glamour, mais pour le podium doit être avec ces joueurs », a-t-il confié. A noter qu’en cas de triomphe de Messi ce lundi, ce dernier serait le premier joueur évoluant en Ligue 1 à être couronné depuis un certain…Papin. Est-ce peut-être pour cette raison que l’ex-goleador de l’OM voudrait un lauréat différent ? La question mérite d’être posée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.