Amical : Le Havre - PSG, une victoire politique

Amical : Le Havre - PSG, une victoire politique©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 12 juillet 2020 à 22h44

Le match amical entre Le Havre et le PSG joué ce dimanche après-midi n'avait pas qu'un enjeu sportif (0-9). Pour la première fois depuis la sortie du confinement, un événement sportif avec du public était organisé en France. La classe politique était donc logiquement présente au stade Océane.


Sur la pelouse du Havre, le PSG se testait en vue du Final 8 de la Ligue des Champions et de la prochaine saison de Ligue 1. Mais dans les tribunes du stade Océane, c'est bien la classe politique française qui jouait gros. Pour la première fois depuis quatre mois, un événement sportif était organisé en France avec du public. Pour l'occasion, l'enceinte havraise, inaugurée il y a exactement huit ans, voyait sa jauge être réduite à 5 000 spectateurs. Cinq fois moins que son nombre de sièges mais le maximum autorisé par les autorités depuis ce week-end. Parmi les spectateurs présents, on pouvait apercevoir des personnalités politiques. La preuve que ce match était bien plus qu'un simple amical de pré-saison.

Ce 12 juillet restera une date importante dans le processus de déconfinement français. Un retour à une certaine normalité surtout et à aux plaisirs habituels des amoureux de ballon rond. Edouard Philippe, ancien Premier ministre et maire du Havre a a pu en parler à la mi-temps du match sur le plateau de beIN Sports. "Je sais que tous ceux qui sont là au stade, sont très très heureux de venir. On a fait très attention au respect normes de sécurité sanitaire. Je crois qu'il y a un vrai plaisir de revenir au stade."

Vers une augmentation de l'affluence limite pour les matchs de Ligue 1 ?

Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, était aussi présente pour ce match facilement remporté par les champions de France. Elle a été interviewée par nos confrères de L'Equipe. Et qu'importe le résultat final de ce match, c'est une victoire selon elle. "C'est une victoire pour le football français, pour le sport en France de pouvoir reprendre aujourd'hui, à la mi-juillet avec du public. (...)  Je me réjouis que le sport en France, que le foot en France puisse reprendre en France de manière populaire. On est le seul pays en Europe à pouvoir faire ça."

L'ancienne nageuse a même parlé d'une augmentation de l'affluence limite pour les rencontres. Durant l'été, le gouvernement pourrait travailler sur un projet ajustant la jauge limite à la capacité maximale des enceintes. Une bonne nouvelle pour les clubs de Ligue 1. "Le 18 juillet prochain, on va voir si les stades peuvent bénéficier d'une jauge relative à la surface de l'enceinte. C'est censé encore être 5 000 jusqu'à mi-août. On va porter le sujet auprès du conseil de défense avec les ministres concernés d'ici une semaine." Si une telle loi est adoptée, il n'y a pas que le PSG qui aura gagné quelque chose ce week-end.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.