Un prétendant surprise pour Fekir

Un prétendant surprise pour Fekir©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le vendredi 12 juillet 2019 à 10h25

Nabil Fekir, qui possède un bon de sortie de la part de l'OL, n'a pas foule de prétendants dans ce début de Mercato. Ou à l'image de l'intérêt du Betis Séville, de clubs loin du gratin européen.

Depuis le début de la préparation lyonnaise, Nabil Fekir est au centre des discussions. Que ce soit avec Sylvinho avec qui il est apparu complice ou concernant son avenir. Le capitaine lyonnais a des envies d'ailleurs et l'Olympique Lyonnais n'est pas contre laisser partir son pur produit du centre de formation. Seulement après son vrai-faux départ vers Liverpool la saison dernier, Fekir est loin d'attirer les foules et a donc pris la direction de Tignes avec l'ensemble du groupe de l'OL. En conférence de presse jeudi pour la présentation de Youssouf Koné, Juninho a rappelé que le champion du monde possède un bon de sortie mais qu'un départ ne serait pas forcé par le club rhodanien puisque Sylvinho apprécie le profil du natif de Vaux-en-Velin. « Pour l'instant, le seul départ envisageable est celui de Fekir, a concédé le directeur sportif. Tant qu'il ne part pas, on va travailler avec lui comme s'il allait rester. C'est à lui d'y réfléchir, de prendre une décision avec sa famille. Mais la possibilité qu'il parte est une réalité. »


Fekir dépendant de Lo Celso

La déclaration de l'ancienne légende de Gerland a-t-elle eu une résonance en Europe ? Chez les cadors pas vraiment mais en Andalousie si d'après Marca. Si l'on en croit les informations du journal espagnol, le Betis Séville penserait au meneur de jeu français. Les Verdiblancos ont même déjà commencé à sonder l'entourage du joueur qui ne se montre pas fermé à l'idée de rejoindre la Liga malgré l'absence de compétition européenne. Preuve que l'attraction de Nabil Fekir à l'échelle mondiale en a pris un coup après une saison en demi-teinte. A l'heure actuelle, aucune offre n'a été transmise au club de Jean-Michel Aulas et pour cause. Même si la cote du Lyonnais a baissé et que l'OL ne fera surement pas de manière, il faudra quand même mettre au minimum 30 millions d'euros sur la table. Une somme que le Betis ne peut actuellement pas poser. Il faut donc attendre une possible vente de Giovani Lo Celso pour voir les Andalous passer à l'attaque pour Fekir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.