OL : Vendre au PSG ? JMA dit oui !

OL : Vendre au PSG ? JMA dit oui !©Media365

Robert LANGER, publié le mercredi 13 mars 2019 à 16h35

Courtisé par le Paris Saint-Germain, le milieu de terrain lyonnais Tanguy Ndombele ne sera pas retenu par Jean-Michel Aulas. Le président des Gones ouvre la porte au club de la Capitale.

Alors que Tanguy Ndombele est dans le viseur du Paris Saint-Germain, Jean-Michel Aulas est loin de fermer la porte. Dans un entretien accordé au magazine Le Revenu, le président lyonnais l'exclut pas de réaliser des affaires avec le club de la Capitale. « Sans aucun problème, a expliqué le boss des Gones, l'ancien joueur d'Amiens étant aussi courtisé par la Juventus Turin ou encore Manchester City. J'en serais même fier. Si le PSG veut acheter Tanguy Ndombelé il n'y a aucun problème. Il n'y pas de querelle malsaine avec les dirigeants du PSG. Nasser Al-Khelaïfi est un homme loyal et brillant que j'admire. »

« Une forme de concurrence déloyale s'est installée »

Une admiration qui n'empêche pas de critique le modèle de l'actuel leader de Ligue 1. Je ne suis pas favorable à ce qu'un fonds d'État prenne le contrôle d'un club de football, poursuit JMA. Avec le PSG et Manchester City, une forme de concurrence déloyale s'est installée et j'aimerais que les institutions qui régulent le football s'intéressent à ce sujet afin de préserver l'équité sportive et économique. Il faut que les clubs de football restent aux mains d'investisseurs privés au nom de l'égalité sportive. »

Aulas : « Plutôt vendre un joueur à 70 millions d'euros »

Du côté du Mercato rhodanien, il ne faut apparemment pas s'attendre à un coup de folie. L'Olympique Lyonnais n'ambitionne pas de recruter des éléments de soixante-dix millions d'euros. « Acheter un joueur à ce prix n'est pas la bonne stratégie pour l'OL, analyse Jean-Michel Aulas. Je préfère plutôt vendre un joueur à 70 millions d'euros... Toutefois, lorsque le groupe passera le cap des 400 millions d'euros de produits des activités, ce qui est notre objectif à cinq ans, nous pourrons peut-être changer notre fusil d'épaule. Mais pour le moment, j'estime que ce n'est pas raisonnable. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.