OL : Le petit coup de pression d'Aulas

OL : Le petit coup de pression d'Aulas©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 17 septembre 2018 à 22h20

Tenu en échec à Caen samedi (2-2), l'Olympique Lyonnais ne compte que 7 points en championnat après cinq journées. Loin, très loin du PSG et ses 15 longueurs, ou même de Marseille et ses 10 unités.

Alors Jean-Michel Aulas a convoqué ses joueurs dimanche pour une petite réunion avant le déplacement à Manchester City en Ligue des Champions mercredi (21h00). « J'ai voulu envoyer un message sur ce qui peut être amélioré et sur la confiance que je continue de leur porter. J'ai confiance dans cette équipe. Ce sont des bons mecs. Notre échange a été positif. Mais il faut évidemment que cela débouche sur des résultats. Dans le foot, il n'y a pas de note artistique. Il n'y a que les résultats », explique le président de l'OL au Dauphiné Libéré. Dans cette même interview, Jean-Michel Aulas évoque aussi le cas Bruno Genesio. Très critiqué à Lyon, celui-ci garde la confiance de son président. Mais la patience de JMA aura des limites. « Si on critique sans cesse, et souvent à tort, l'entraîneur, on se met des difficultés supplémentaires plutôt que de trouver des solutions. Mon rôle de président, c'est d'avoir de vraies solutions, pas de crier haro sur le baudet (ndlr : désigner un bouc émissaire). Après, si je dois prendre des décisions, je le ferai. Sans état d'âme. Je l'ai déjà montré », rappelle le président de l'OL. Un nouveau message de soutien envers son entraîneur, donc, mais teinté d'une petite pression suite aux contre-performances répétées du club rhodanien depuis le début de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.