OL : La femme de Marcelo charge Lopes

OL : La femme de Marcelo charge Lopes©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 12 décembre 2019 à 13h32

La femme de Marcelo s'en est prise à Anthony Lopes sur les réseaux sociaux, après les affrontements qui ont suivi le match entre l'OL et Leipzig.

Décidément, la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions a provoqué plus de tensions et de conflits que de joie et communion du côté de Lyon. Mardi soir, suite au match nul contre Leipzig (2-2), des supporters avaient provoqué les joueurs à travers des insultes, et cela a donné lieu à une grosse échauffourée. Et mercredi, et à un moment où le président Jean-Michel Aulas pensait clore le chapitre des incidents en promettant de sévères sanctions à l'encontre des fautifs, une épouse d'un joueur a mis de l'huile sur le feu en s'attaquant à un autre membre de l'équipe lyonnaise.

Anthony Lopes « prisonnier de l'égo et de la vanité »

C'est la femme de Marcelo, le joueur qui est en conflit avec les supporters depuis plusieurs semaines, qui s'est exprimée sur la toile pour admonester...Anthony Lopes. Pour elle, ce dernier n'a pas tenu son rôle de leader, en fuyant les questions sur les affrontements qui ont eu lieu et en refusant d'incriminer les supporters. « A propos du leadership : un joueur qui a appartenu à une foule organisée ne peut pas être le leader d'un groupe. Il ne défendra jamais le groupe, mais seulement lui-même ou la foule à laquelle il appartient, a-t-elle clamé. Un vrai capitaine doit avoir du caractère, du respect et de l'amour pour son prochain. Et ne pas être prisonnier de l'égo et de la vanité. Bravo Memphis, tu es un vrai capitaine ».

Les critiques de Tatiana Guedes ne vont certainement pas être du goût du portier portugais. Ce dernier pourrait vitre livrer sa réponse, à moins qu'il ne décide de régler la question en interne. Une solution qu'il avait déjà privilégiée mardi soir en assurant que ce qui s'est dit entre les joueurs et les supporters restera secret. Lopes s'était juste contenté de déclarer qu'il était « triste » de ce qui s'était produit. Pour rappel, durant sa jeunesse, le champion d'Europe 2016 faisait lui-même partie des Bad Gones, ce qui pourrait expliquer la réticence qu'il a eue à montrer du doigt les fans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.