OL : Jean-Michel Aulas regrette l'image du football donné par l'OM

OL : Jean-Michel Aulas regrette l'image du football donné par l'OM©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 10 novembre 2019 à 23h40

Après le choc entre Marseille et Lyon, Jean-Michel Aulas a réagi à la défaite de son équipe sur la Canebière (2-1). Il a notamment regretté le contexte houleux qui a entouré la rencontre. Un climat pesant qui a pu peser sur l'issue du match.

Jean-Michel Aulas, quel sentiment vous anime après la défaite de Lyon à Marseille dimanche (2-1) ?

Bien sûr que le résultat est incontestable. Par contre, le match a donné une image déplorable du football dans son contexte de passion, mais aussi de réaction. Quand on essaie d'impressionner avant, les joueurs et les dirigeants, avec une pression qui est non contenue... Pendant le match, on peut citer au moins deux cas de difficultés sur le plan de l'application de la VAR. Il me semble qu'il y a une main de (Morgan) Sanson juste avant la main qui amène le penalty, qui change le destin du match. Puis il y a la gifle de (Dario) Benedetto sur (Léo) Dubois, qui n'est pas du tout sifflée. Bravo à Marseille d'avoir su mettre une pression fantastique, d'avoir su conditionner des petits ramasseurs de balle pour qu'ils ne donnent plus les ballons. Il y a de grosses erreurs d'arbitrage et une pression trop grande. Quand le car est cassé sur commande, pour impressionner, c'est dommage. Ceci étant, ça n'enlève rien à Marseille, qui a fait un très bon match.



Qui accusez-vous exactement quand vous dites que le car a été « cassé sur commande » ?

J'ai regardé les réseaux sociaux comme vous tout l'après-midi. J'ai vu qu'il y avait des directives, des rendez-vous donnés pour attendre le car et le caillasser. Si les gens veulent savoir qui est responsable, ils trouveront.

Aulas : « Si on n'est plus dans un Etat de droit... »

Allez-vous demander à la Commission de discipline de se saisir du dossier ?

On ne va rien demander du tout. Le directeur général de la Ligue était présent, Pascal Garibian (patron de l'arbitrage français, ndlr) était présent. Si la VAR ne fonctionne pas, si on n'est plus dans un Etat de droit permettant au match de se dérouler dans de bonnes conditions, qui auraient peut-être permis à Marseille de gagner. (Dimitri) Payet a tout fait : il a marqué des beaux buts, il a donné son avis à Rudi Garcia, il a fait en sorte de bien animer la journée de fête des 120 ans et des supporters. La plus belle chose, c'étaient les tifos et c'était remarquable d'en voir de cette qualité.

L'OL se retrouve 14eme de L1 avec cette défaite. Etes-vous toujours satisfait de l'apport de Rudi Garcia ?

On a une très bonne équipe, on a récupéré un entraîneur avec beaucoup d'expérience, qui a su donner un certain nombre d'arguments pour que le match se déroule dans de bonnes conditions. On n'a pas gagné ce match, mais on venait de jouer contre Benfica mardi soir. Le plus important cette semaine, c'était de se mettre en position de se qualifier pour le 8eme de finale. C'est l'un des deux objectifs de la saison. Le deuxième, c'est de se retrouver sur le podium. Je ne sais pas à combien de points on en est ce soir (cinq), mais je ne pense pas que ce soit rédhibitoire par rapport à la fin du championnat. Il ne faut pas dramatiser. On a probablement fait des erreurs en début de saison, on les a corrigés et on sera à l'arrivée de ce championnat.

Source : Canal+

Vos réactions doivent respecter nos CGU.