OL : Garcia répond à Aulas sur son avenir

OL : Garcia répond à Aulas sur son avenir©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le vendredi 05 février 2021 à 19h24

Invité à répondre à la sortie de son président Jean-Michel Aulas à propos de son avenir, Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL, a tempéré son auditoire. S'il a confirmé que les deux parties se rencontreraient bientôt, l'ancien technicien de l'OM préfère laisser le temps au temps et privilégier sa deuxième partie de saison avec Lyon.

On n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace. La formule est connue mais vaut à assurément à Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais. Surtout lorsqu'il s'agit de son club. Interrogé jeudi après-midi par RMC sur l'avenir de son entraîneur Rudi Garcia dont le contrat se termine en juin prochain, le septuagénaire s'est fendu d'une réponse assez ambigüe. « Aujourd'hui la question ne se pose pas, a-t-il clamé. On a discuté longuement avec Rudi. On a prévu de se voir au moment où on pourrait prendre les décisions. « Juni » (Juninho le directeur sportif) participera aussi à notre réflexion. Mais évidemment, ce qu'il fait en ce moment milite pour prolonger l'avenir. » Cette dernière phrase peut prêter à confusion car cela pourrait être une façon de se mouiller sans s'exposer davantage. Et Jean-Michel Aulas le sait très bien. L'OL est actuellement deuxième du championnat à deux points du leader lillois. En conférence de presse avant de recevoir Strasbourg (samedi, 19h), Rudi Garcia a évidemment été interrogé sur les propos de son Jean-Michel Aulas. « Le président a confirmé ce que l'on dit depuis très longtemps, c'est-à-dire que l'on a convenu ensemble de se revoir quand ce sera le moment pour parler de la suite, et certainement en fin de saison » a martelé l'ancien coach de l'OM.

« L'idée, c'est la transparence »

D'ici à la prise de décision finale, Rudi Garcia a clarifié ses ambitions : « Jusque-là, il n'y a pas que le prochain match qui compte, c'est de rentrer dans les trois en fin de saison. Il n'y a rien d'autre qui importe. » Habituellement, lorsqu'une déclaration de président s'apparente à celle faite par Jean-Michel Aulas, la confiance pourrait être de mise du côté de Garcia, mais ce dernier reste méfiant, du moins intimement. Pour l'instant, il jure que cette incertitude concernant son avenir dans le Rhône n'aura aucune incidence sur son management et ses agissements : « Je ne crois pas (que ça aura un impact), à partir du moment où toutes les composantes sont d'accord. Il n'y a pas de problèmes particuliers, quand bien même il y a des tendances, chez moi, et chez eux. Mais je les garde pour moi, et ils les gardent pour eux, donc tout va bien. Ce qui compte, c'est d'être transparent ensemble, et on l'a été, et on se donnera rendez-vous quand ce sera le moment. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.