OL - Garcia : " Inconcevable de mettre Marcelo de côté "

OL - Garcia : " Inconcevable de mettre Marcelo de côté "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 13 décembre 2019 à 14h25

Rudi Garcia est longuement revenu sur les incidents qui ont notamment opposé Marcelo aux Bad Gones, après le match face à Leipzig (2-2) mardi.

Ce triste après-match de mardi soir, censé être une fête après la qualification lyonnaise en huitièmes de finale de Ligue des Champions, n'a pas fini de faire couler de l'encre. Les supporters lyonnais semblent, pour certains, être arrivés à un point de non-retour avec l'OL suite à l'épisode de l'échauffourée qui a impliqué Marcelo, puis aux propos du président Aulas jeudi soir. Alors forcément, Rudi Garcia a longuement été interrogé par la presse à ce sujet. En commençant par le cas du défenseur brésilien : « J'ai déjà des problèmes de latéraux, ce n'est pas pour s'inventer d'autres problèmes ailleurs. C'est inconcevable de mettre Marcelo de côté, a-t-il affirmé. Il souffre. Vous avez votre épouse au stade, vos enfants, vous être traités de cette manière-là. Ça ne devrait pas exister (...) Si ça devient compliqué pour des joueurs de rentrer au Groupama Stadium, et je pense à d'autres, comment voulez-vous qu'on obtienne des résultats futurs. C'est incompréhensible ».

Garcia : « Marcelo n'est responsable que de lui-même »

Une mise au point ferme en plus d'un petit point sur la réaction de la compagne du joueur, qui a ponté du doigt Anthony Lopes sur les réseaux sociaux : « Marcelo n'est responsable que de lui-même et s'en est expliqué avec elle en interne », a-t-il brièvement expliqué, se montrant également moins bavard sur les doigts d'honneur de l'ancien du Besiktas à certains supporters : « On ne peut pas se permettre ce genre de choses ». Est ensuite venu le sujet de ce qui a précédé l'épisode de la banderole et de l'intervention musclée de Memphis Depay. Partis saluer leurs supporters sur le conseil de Rudi Garcia, les Gones sont passés par le Virage Sud avant, semble-t-il, de s'arrêter près du rond central au moment de se rendre vers le Nord.

Garcia : « C'est de la désinformation, ce que vous faites »

« Le problème c'est que quand on a voulu saluer le virage nord, il nous a tourné le dos. Si quand on fait le premier pas, l'autre ne l'accepte pas, c'est compliqué », a-t-il expliqué. Repris par un journaliste sur le vrai déroulement des choses, l'ancien coach de l'OM a ensuite haussé le ton, très agacé : « Pourquoi ils (les joueurs, ndlr.) ne l'ont pas fait avec le Virage Nord ?! Parce qu'ils nous ont tourné le dos ! Attention, c'est de la désinformation ce que vous faites. Moi j'ai vécu ça en direct. Il y a eu un reportage qui disait qu'ils ne voulaient pas aller au Nord. Ce n'est pas vrai ! Ils y allaient au Nord, mais ils nous ont tourné le dos ». Même si Garcia prend cette triste soirée comme un « mal pour un bien » qui permettra de « crever l'abcès », cette prise de position fera jaser, à n'en pas douter. Venu dans la foulée de son coach, Houssem Aouar s'est lui montré beaucoup plus prudent dans ses propos, affichant sa volonté d'aller « de l'avant tous ensemble ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.