OL : Aulas molesté à Nîmes

OL : Aulas molesté à Nîmes©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 06 décembre 2019 à 22h15

Jean-Michel Aulas a vécu une soirée difficile à Nîmes. Le président lyonnais a été molesté en tribune, quand les joueurs locaux ont été réduits à neuf.

Le scénario était tellement défavorable aux Nîmois contre Lyon ce vendredi que le public des Costières a craqué. Après avoir déjà subi l'expulsion de Théo Valls en tout début de match pour une semelle aussi dangereuse qu'involontaire sur Maxence Caqueret et concédé un penalty pour une obstruction de Pablo Martinez sur Bertrand Traoré, les Crocos se sont retrouvés à 9 avant même la mi-temps. Gaëtan Paquiez a écopé d'un deuxième avertissement pour un tacle non maîtrisé sur Rafael, qui est sorti par conséquent sur blessure, et a à son tour reçu un carton rouge. L'ambiance s'est alors tendue dans les tribunes.


« Carton rouge, carton rouge ! » : L'ironie du public

Les dirigeants lyonnais présents, dont Jean-Michel Aulas, ont été invectivés par des spectateurs autour d'eux. Le président de l'OL est notamment accusé, dans une vidéo publiée par Colin Delprat sur Twitter, d'avoir « payé » l'arbitre. Si Aulas n'a pas réagi, Mapou Yanga-Mbiwa, prêt à en découdre, s'est levé. Mais le service de sécurité est intervenu avant que la situation ne dérape. Ironiquement, les supporters nîmois ont régulièrement scandé « Carton rouge, carton rouge ! » ou « Penalty, penalty ! » sur chaque faute commise par leurs protégés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.