Lyon : Trois questions qui entourent les débuts de Rudi Garcia

Lyon : Trois questions qui entourent les débuts de Rudi Garcia©Media365

Arthur Merle, publié le samedi 19 octobre 2019 à 07h10

Dans le cadre de la 10eme journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais reçoit Dijon, ce samedi. Rudi Garcia, pour sa première, sera attendu.


Quel schéma pour appliquer ses idées ?

Rudi Garcia s'est montré clair à ce sujet : il veut que son Olympique Lyonnais produise du jeu, comme il s'est efforcé de le faire dans chacun des clubs qui l'ont vu passer. Et en général, l'ancien coach du LOSC choisit le 4-3-3 pour appliquer ses idées. Celui que Sylvinho avait tenté d'instaurer, avec des consignes cependant différentes. Garcia, lui, devrait notamment donner beaucoup de liberté offensive à ses latéraux. Mais celui qui a été licencié de l'OM il y a quelques mois a aussi évoqué le 4-2-3-1 en conférence de presse, jeudi. Il se laisse naturellement le temps de bien analyser les profils des joueurs dont il dispose et son choix de samedi ne sera évidemment pas (forcément) figé dans le temps. Mais visiblement, il attend de chacun une certaine flexibilité. « Ce n'est pas parce qu'un joueur joue ailier gauche qu'il ne peut pas permuter avec son pendant à droite. Que ce soit Sow, Gervinho ou Hazard, ils savaient qu'ils pouvaient permuter en permanence tant que leur job défensif était fait dans la zone où ils se trouvaient ». Des principes clairs qui doivent désormais se vérifier sur le rectangle vert.

Quels hommes forts Garcia va-t-il choisir ?

Memphis Depay sera très probablement absent contre Dijon, tout comme Léo Dubois. Mais leur statut ne devrait pas être remis en question à court terme. En revanche, la question de la hiérarchie se pose à d'autres postes, notamment en défense centrale.Jason Denayer et Joachim Andersen avaient démarré la saison comme titulaires, puis Marcelo est venu rebattre les cartes par des performances solides. La charnière qui débutera en dira long sur la suite, tout comme le trio (ou duo) qui démarrera dans l'entrejeu. Le cas Lucas Tousart fait souvent débat entre Rhône et Saône, et il sera intéressant de voir si Garcia considère Thiago Mendes comme un titulaire au poste de sentinelle... ou de numéro 8. L'ex-entraîneur de la Roma a en tout cas déjà assuré qu'Anthony Lopes et Moussa Dembélé débuteraient la rencontre. Rien de surprenant pour le gardien portugais. Pas vraiment non plus pour l'ancien du Celtic. Mais Sylvinho n'avait toutefois pas hésité à mettre sur le banc à plusieurs reprises et Garcia semble bien parti pour en faire l'un de ses hommes forts. La question du capitanat, elle, sera jugée sur le plus long terme, alors que Denayer portera le brassard contre le DFCO. « Quand j'aurai plus d'éléments, je choisirai mon capitaine ainsi que mes vice-capitaines. Certains joueurs n'ont pas besoin de brassard pour être des leaders. Je compte sur un groupe de joueurs pour mener les autres vers le bon chemin », a expliqué le technicien français devant la presse.

Quelle place pour les jeunes ?

« Les jeunes sont importants, surtout à Lyon avec ce centre de formation. Je les découvre à peine. Je pense que le talent n'attend pas le nombre des années. Il faut bien les gérer, ne pas les brûler, mais s'ils ont déjà les qualités pour aider l'équipe, pourquoi attendre ? ». Voilà une position qui devrait plaire aux supporters lyonnais, toujours désireux de voir les pépites du centre gratter du temps de jeu. La réception de Dijon est en tout cas propice à la découverte - ou presque - de têtes peu ou pas encore vues. Rayan Cherki profite notamment de l'absence de Memphis Depay pour avoir le droit à sa première convocation en Ligue 1. Maxence Caqueret n'a pas eu cette chance mais elle pourrait arriver prochainement. Garcia a en tout cas l'occasion d'envoyer un message fort à certains éléments. Et à son public, qui ne lui fera aucun cadeau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.