Lyon : Reine-Adelaïde veut franchir un cap

Lyon : Reine-Adelaïde veut franchir un cap©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le jeudi 06 août 2020 à 12h40

Blessé depuis sa rupture du ligament croisé en décembre dernier, Jeff Reine-Adelaïde a profité de l'arrêt de la Ligue 1 pour se refaire une santé. Désormais opérationnel, "JRA" souhaite finir le travail contre la Juventus (vendredi 7 août, à 21h).

À l'occasion d'une interview accordée à So Foot, le milieu de terrain lyonnais Jeff Reine-Adelaïde (22 ans) est revenu sur sa blessure contractée contre Rennes, le 15 décembre 2019 ainsi que sur son retour sur les terrains. Blessé le même jour que son capitaine Memphis Depay, "JRA" raconte combien le malheureux timing entre ces deux hommes leur a été bénéfique. " Avec Memphis, on s'appelait régulièrement pendant notre rééducation, pour voir où on en était. On s'est fixé des objectifs en commun pour se soutenir mutuellement", raconte le capitaine de l'équipe de France espoirs. S'il admet que sa rupture du ligament croisé lui a donné l'occasion de se "forger physiquement et mentalement pour la suite", Reine-Adelaïde n'en oublie pas moins son objectif principal : revenir le plus rapidement possible dans l'équipe. Et à ce jeu-là, le confinement et la suspension des compétitions lui ont fait gagner deux choses. D'abord la "possibilité de se rendre au centre de formation pour l'entraînement et la rééducation" a permis à l'ancien Angevin de ne perdre de temps dans son contre-la-montre mais aussi et surtout "de ne pas louper trop de matchs. En temps normal, ce genre de blessures vous prive d'une demi-saison au moins. Là, j'ai cette chance de pouvoir reprendre à temps pour réaliser les objectifs que je m'étais fixé avec Lyon et l'équipe nationale."

Objectif Turin

De retour sur les pelouses lors de la victoire contre Port-Valais (12-0) lors du stage de préparation à Évian où il a ressenti de "bonnes sensations", "JRA" s'estime aujourd'hui à "100% de mes capacités." Tant mieux, car la Juventus se profile dès ce vendredi soir et il va falloir finir le travail (1-0, le 26 février au match aller). "L'équipe a fait le match qu'il fallait à l'aller. C'était incroyable car tout le monde nous donnait perdants. Maintenant, ça va être un vrai défi de se qualifier chez eux", prévient celui qui est aussi passé par Arsenal il y a quelques années. Marqué par une année difficile où l'OL n'a pas bien performé en championnat, le natif de Champigny-sur-Marne est plus que jamais prêt pour la nouvelle saison, même si celle-ci pourrait se dérouler sans compétition européenne. "Il faut que je franchisse un cap, reconnaît celui qui aime jouer en relayeur ou derrière les attaquants. Je vais devoir progresser sur le plan statistique et travailler pour devenir quelqu'un qui marque des buts ou qui fait des passes décisives. Je veux devenir un joueur clé de l'équipe." Si Rudi Garcia décide d'aligner le même schéma tactique que contre le PSG vendredi, Jeff Reine-Adelaïde va devoir jouer des coudes auprès des Aouar, Guimarães, Caqueret ou Cornet pour espérer reprendre le cours de sa saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.