Lyon : L'union sacrée derrière Genesio reprend ses droits

Lyon : L'union sacrée derrière Genesio reprend ses droits©Media365

Rémi Farge, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 23h26

Une victoire, même acquise contre le champion de France en titre et au terme d'un scénario dingue, ne suffira pas à calmer la fronde des anti-Genesio.



Mais l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais s'est sans aucun doute offert une belle bouffée d'oxygène ce vendredi soir avec la victoire de son équipe contre Monaco (3-2). Car pour la première fois depuis très longtemps, son si fidèle président Jean-Michel Aulas lui avait mis la pression en évoquant un point « après le derby ». Un coup-franc magique de Nabil Fekir plus tard, tout le monde s'est décrispé. Et dans les couloirs du Parc OL vendredi soir, l'union sacrée s'était déjà reformée. « Le coach ne mérite pas tout ce qu'on entend sur lui, je suis content pour lui et le staff », a lancé le premier Nabil Fekir au micro de Canal+Sport.
Tousart : « On était un peu embêté pour le coach »
Un discours prolongé par Lucas Tousart : « On voit tout ce qui se dit dans la presse et autour de nous, mais on sait ce qu'il se passe vraiment à l'intérieur, donc forcément on est un peu embêté pour le coach. On avait à cœur de montrer à tous ce dont on est capables de faire, et cette victoire, c'est la meilleure des réponses », affirme le jeune milieu de terrain, sous l'œil de son coach, forcément satisfait. « Les joueurs sont investis, à l'image de ce que les joueurs font depuis le début de la saison. Cette fois, la réussite a été en notre faveur, et entre un nul et une victoire, ça change beaucoup de choses », sourit Bruno Genesio, ravi de bénéficier d'un « potentiel offensif assez extraordinaire ».
Aulas : « Très content pour Bruno qui a mental de folie »
Mais le ciment de cette union sacrée, c'est encore Jean-Michel Aulas qui le pose le mieux. « C'est important pour l'institution parce que si l'entraîneur est heureux -et il mérite d'être heureux- tout le monde devient heureux », a lâché tout sourire le président de l'OL après la victoire de son équipe ce vendredi soir. « Victoire populaire », « public extraordinaire », le boss du club rhodanien n'était pas avare de compliments au micro de Canal+Sport, avec une pensée toute particulière pour celui qui est son entraîneur depuis bientôt deux ans. « Je suis très heureux des trois points et de la manière, qui apportent des réponses à ceux qui se posent des questions. Je suis très heureux pour Bruno parce qu'il le mérite. Il a montré qu'il avait de bonnes aptitudes à mener le groupe là où on le souhaite mais aussi qu'il avait un mental de folie. » Le point post-derby semble quand même bien engagé pour Genesio.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Lyon : L'union sacrée derrière Genesio reprend ses droits
  • Cela n'empêche pas que c'est un club de "pipe" mal aimé à cause de son "pleureur" de président!

    leclot, on ne demande d'etre aimès par des nouilles ,mais de gagner!

  • BRAVO L O L !!!!!tt simplement et au sublime FEKIR et aussi les autreds

    les commentaires acerbes font preuve de jalousie !!AULAS est un grand PRESIDENT que vous le vouliez ou non !!!

  • Vendredi 13 l"arbitre a dut toucher le pactole

  • Quel faux cul ,ce président !

    Oui tu parles du président du QSG bien d’accord

    Pleurnichard, ce mec est en train de ruiner ses actionnaires. Personne n'en parle des actions OL, celles qui financent le club

  • Mr Genesio est le bouc émissaire de l'OL, pourtant il me semble que son boulot est bien fait!!!
    cela me fait penser à Mr Giroud en équipe de France.