Lyon : Dubois et Dembélé donnent leur avis sur Sylvinho

Lyon : Dubois et Dembélé donnent leur avis sur Sylvinho©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 01 septembre 2019 à 12h12

Invités de Téléfoot, Léo Dubois et Moussa Dembélé se sont exprimés sur les débuts de Sylvinho, le nouvel entraîneur de l'Olympique Lyonnais.

Après un départ canon, l'OL a marqué le pas cette semaine. D'abord en s'inclinant à Montpellier mardi (1-0), puis en concédant le nul contre Bordeaux samedi (1-1). De quoi rendre mitigés les débuts de Sylvinho, qui arrive à la trêve internationale avec un bilan de sept points pris en quatre matchs. Et dont le plan de jeu pose question. Invité sur Téléfoot, Léo Dubois semble quoiqu'il en soit satisfait du message que veut faire passer le technicien brésilien : « On a une identité, on a compris que si on voulait faire de grandes choses il fallait faire les efforts les uns pour les autres, a-t-il expliqué dimanche. Ce sont de nouvelles façons de travailler. Il a une relation particulière avec Juninho (le directeur sportif, ndlr), il est peut-être plus protégé. On bosse bien à l'entraînement ».

Dembélé : « Sylvinho connaît plus le football moderne »

Un bilan qui sonne positif dans la bouche de l'ancien Nantais, qui n'est pas le seul à avoir adhéré à ces nouvelles méthodes. « Sylvinho est plus passionné, connait plus le football moderne, a lâché Moussa Dembélé en référence à Bruno Genesio, dans une interview pré-enregistrée. La culture est différente aussi, c'est un Brésilien ». Son discours aurait peut-être été un brin différent s'il s'était exprimé après le match nul concédé face aux Girondins, puisque l'ancien du Celtic Glasgow est resté sur le banc du début à la fin, se montrant agacé lorsqu'il a compris qu'il n'entrerait pas en jeu. Comme pour rappeler que tout peut très rapidement basculer d'un côté ou de l'autre. Avec une entrée en lice en Ligue des Champions et une réception du PSG qui se profilent après la trêve, Sylvinho aura en tout cas de belles chances de rassurer tout son monde. Ou de renforcer les quelques doutes qui commencent (déjà) à naître.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.