Le mariage ASVEL-OL est signé !

Le mariage ASVEL-OL est signé !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 22 juin 2019 à 11h15

Annoncé depuis plusieurs mois, le rapprochement entre l'ASVEL de Tony Parker et l'Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas a été officialisé ce samedi à l'Astroballe de Villeurbanne. Les deux plus grands clubs de la région lyonnaise espèrent s'apporter mutuellement, que ce soit en termes d'argent, de notoriété ou d'infrastructures.





En ce samedi ensoleillé du mois de juin, un grand mariage s'est déroulé dans la banlieue lyonnaise, et plus précisément à l'Astroballe de Villeurbanne. L'ASVEL et l'Olympique Lyonnais ont en effet entériné leur rapprochement, via leurs présidents emblématiques, Tony Parker et Jean-Michel Aulas. En projet depuis de longs mois, le partenariat entre les deux plus grands clubs sportifs de Lyon et ses environs est enfin devenu officiel, au milieu des trophées remportés par les deux clubs cette saison (Championnat de France, Coupe de France et Ligue des Champions pour les filles de l'OL, Championnat de France pour les filles de l'ASVEL et Coupe de France pour les hommes de l'ASVEL). « Si on m'avait dit il y a cinq ans qu'on en serait là, je n'y aurais pas cru, a commencé Tony Parker. Aujourd'hui, je suis vraiment fier de m'associer avec l'OL. C'est une journée historique pour le club et ce n'est que le début. On va vivre de grands moments ensemble. « L'OL a toujours été un exemple pour nous, aujourd'hui on peut tous progresser ensemble." « C'est un moment exceptionnel, avec un homme et un sportif d'exception. C'est un moment tourné vers l'avenir. On crée les conditions d'une ambition qui devient européenne, avec une vision internationale sur le plan du marketing. C'est ce qui nous a unis », s'est réjoui de son côté Jean-Michel Aulas.

L'OL va apporter de l'argent, Parker sa notoriété

L'Olympique Lyonnais est entré depuis vendredi au capital de l'ASVEL pour un montant de 3,4 millions d'euros, ce qui devrait permettre au club villeurbannais, qui pourrait remporter ce samedi un 19eme titre de champion de France (à condition de gagner à Monaco dans le Match 4 de la finale de Jeep Elite) et qui va faire son grand retour en Euroligue la saison prochaine, d'avoir des moyens supplémentaires. L'OL va également apporter sa contribution (300 000 euros) au Lyon-ASVEL féminin, sacré champion de France pour la première fois de son histoire le mois dernier. « On rentre au capital de l'ASVEL pour une longue période. C'est une participation minoritaire mais significative d'un apport de tous les instants, pour passer d'une dimension nationale à une dimension internationale », s'est félicité « JMA ». Pour l'Olympique Lyonnais, ce rapprochement avec l'ASVEL va lui permettre d'agrandir son rayonnement international grâce à l'emblématique Tony Parker, jeune retraité de 37 ans et connu dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis et en Chine, des marchés prioritaires pour le développement de la notoriété de l'OL.


L'ASVEL jouera ses matchs de gala dans l'Arena de l'OL

Grâce à cet accord signé ce samedi, l'ASVEL va également devenir le club-phare de la future salle multifonctions (16 000 personnes en mode concert, 12 000 personnes en mode sport) que souhaite construire le président Aulas près du Groupama Stadium et qui devrait voir le jour à l'horizon 2022 et coûter 100 millions d'euros. L'Arena, dont l'OL sera propriétaire à 100%, sera le théâtre des matchs de prestige de l'ASVEL en Euroligue (même si pour l'instant, l'ASVEL ne possède le précieux sésame pour la plus grande compétition européenne que pour les deux prochaines saisons). Toutes les autres rencontres continueront de se dérouler à l'Astroballe, le cœur historique du club villeurbannais. Ce qui signifie que le projet de nouvelle salle à Villeurbanne est désormais enterré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.