Le gros coup de l'OL face à la Juve !

Le gros coup de l'OL face à la Juve !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, publié le mercredi 26 février 2020 à 23h01

L'Olympique Lyonnais a réalisé une excellente opération mercredi soir en venant à bout de la Juventus (1-0), en huitième de finale aller de la Ligue des champions.

L'Olympique Lyonnais était attendu face à la Juventus Turin en huitième de finale aller de la Ligue des champions ce mercredi soir. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'OL a su se montrer à la hauteur de l'événement contre la Vieille Dame, toujours pas au point. Tranchante, alerte et sans complexes, l'équipe dirigée par Rudi Garcia n'a pas tellement laissé le temps à son opposant de prendre ses aises, si ce n'est sur une action individuelle de Cristiano Ronaldo dès la quatrième minute de jeu. Sur la gauche, après avoir éliminé Toussart, le quintuple Ballon d'Or a tenté un lob dans un angle quasiment impossible, faisant du même coup émerger les premiers frissons de la soirée. Rapidement, Lyon a répondu de façon concrète avec la tête de Toko Ekambi qui, suite à un corner d'Aouar, trouva la barre transversale de Szczesny. La délivrance, logique, est intervenue à la demi-heure de jeu. Sans De Ligt sur la pelouse - soigné après un choc -, la Vieille Dame craqua. Aouar plaça une accélération limpide avant de centrer fort au premier poteau. Lucas Tousart  arriva lancé au premier poteau pour reprendre le ballon du plat du pied et l'envoyer en direction de la lucarne. 1-0.

Lyon a éprouvé de grandes difficultés à maintenir le rythme

Menant au score à la pause, Lyon a su offrir quelques séquences de qualité avec un trio juste dans l'entrejeu -Toussart, Aouar, Guimaraes - mais va connaître une légère baisse de régime lors de la seconde période, notamment symbolisée par le cas de Toko Ekambi, moins impliqué dans ses courses, plus dans le rythme inhérent à un huitième de finale de Ligue des champions. La 68ème minute aurait pu être fatale à l'OL, mais fort heureusement, Paulo Dybala n'ajusta que du tibia un centre fort délivré par Alex Sandro alors que l'Argentin était devant Anthony Lopes. Sans percussion, le schéma s'est articulé en un attaque-défense et Cristiano Ronaldo a notamment eu une rare opportunité de frappe (83ème) sans toutefois parvenir à bien cadrer. A la 87ème minute, Paulo Dybala cru offrir le fameux but à l'extérieur à la Juve mais fût signalé hors-jeu à juste titre. L'OL a ensuite pu souffler et exulter. Supérieure à la Juve durant 45 minutes, même si elle a connu une baisse de régime constante en seconde période, l'équipe de Rudi Garcia, au courage, réalise un exploit  de grande ampleur face à la Juventus Turin avant le retour, le 17 mars prochain en Italie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.