La régularité, mot d'ordre de Genesio

La régularité, mot d'ordre de Genesio©Media365

David HERNANDEZ, publié le vendredi 21 septembre 2018 à 13h36

Deux jours après l'exploit contre Manchester City (2-1), Bruno Genesio s'est présenté en conférence de presse vendredi midi et a martelé un message : interdiction de retomber dans les travers de la Ligue 1 comme face à Caen.

C'est tout sourire que Bruno Genesio s'est présenté devant la presse vendredi midi. Deux jours après l'exploit contre Manchester City (1-2), l'entraîneur lyonnais savoure encore mais ne comptez pas sur lui pour fanfaronner après les vagues de critiques qui s'abattent sur lui depuis quelques semaines voire même des mois. Face aux journalistes, il n'a cessé de rabâcher les mêmes mots : humilité et régularité. La soirée mancunienne passée, les Lyonnais doivent maintenant s'atteler aux affaires courantes qu'est la Ligue 1 avec en ligne de mire l'Olympico de dimanche soir.

Un choc bienvenu finalement afin de ne pas faire retomber la pression et de se voir trop beau. « Le message c'était surtout de leur faire prendre conscience que quand on est capables de faire ce genre de performances à City, on ne doit pas baisser dans la performance en championnat. Quand on réalise ce type de prestation à City avec cet investissement, cette envie physique, on n'a pas le droit de baisser notre niveau en championnat », a confié ainsi Genesio. Malgré un calendrier plus qu'abordable en championnat, les coéquipiers de Nabil Fekir ne comptent que 7 points après cinq journées et restent sur deux rencontres en dent de scie contre Nice (défaite 1-0) et à Caen (2-2).

Les joueurs choisissent leur match ? Le technicien de 52 ans ne veut même pas en entendre parler et ne cesse de le répéter à cette jeunesse talentueuse mais irrégulière depuis le début de la saison. « Il faut répéter les choses, le groupe est jeune, j'espère que le discours va rentrer dans les têtes. J'ai débriefé aujourd'hui sur la performance athlétique par rapport au match de mercredi. Les efforts défensifs, les courses en profondeur dans le dos de la défense adverse. On a fait 18 kms de plus qu'à Caen, cela veut dire beaucoup de choses. » Un constat criant de la différence de performances entre le championnat et les soirées européennes. Mais, fort de ses certitudes de mercredi soir, Bruno Genesio a confiance dans son groupe -où Marçal est le seul absent- pour faire un résultat contre l'OM. « Marseille c'est niveau Ligue des champions. On doit hisser notre niveau comme en Ligue des champions », a-t-il fini par conclure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.