L1 - OL : Le 4-4-2 losange, un système de jeu qui semble correspondre parfaitement à Lyon

L1 - OL : Le 4-4-2 losange, un système de jeu qui semble correspondre parfaitement à Lyon©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le samedi 14 avril 2018 à 08h32

L'Olympique Lyonnais reçoit Amiens, ce samedi (17h00), dans le cadre de la 33eme journée de L1. Alors que Nabil Fekir effectue son grand retour dans le groupe, Bruno Genesio devrait l'incorporer dans un 4-4-2 losange, de retour avec fracas contre Metz (0-5).

Son nom n'était plus apparu dans le groupe lyonnais depuis le 25 février dernier. Rétabli, Nabil Fekir a été convoqué pour la rencontre contre Amiens, ce samedi (17h00), pour le compte de la 33eme journée de L1. Le meneur de jeu devrait même retrouver directement sa place dans le onze de départ. « Je le sens libéré par rapport à sa blessure. On a pris le temps qu'il fallait. Il est aujourd'hui à 100% physiquement. Il veut faire une très belle fin de saison pour décrocher une place sur le podium avec son club et participer à la Coupe du Monde. S'il est performant pour l'équipe, il sera récompensé individuellement », a confié Bruno Genesio en conférence de presse, ce jeudi.Lyon n'a jamais remporté autant de duelsDepuis un mois et demi, l'Olympique Lyonnais s'était adapté à l'absence de son capitaine, avec plus ou moins de réussite (5 victoires, 1 nul et 2 défaites, toutes compétitions confondues, éliminations en Ligue Europa et en Coupe de France). Les Lyonnais restent sur une victoire écrasante à Metz (5-0) dimanche dernier, synonyme de retour sur le podium, au détriment de Marseille. Lors de ce succès fleuve contre la lanterne rouge du championnat, Bruno Genesio est revenu à un ancien système, le 4-4-2 losange. Une première depuis le 16eme de finale aller de Ligue Europa contre l'AZ Alkmaar (4-1), le 16 février 2017. Grâce à un gain certain en termes d'impact physique, Lyon a battu face aux Messins son record de duels gagnés (61%) cette saison en L1.Genesio : « Memphis est beaucoup plus épanoui »Une expérience que pourrait renouveler le technicien lyonnais : « J'attends qu'on continue à progresser dans un nouveau système de jeu un peu particulier. C'est beaucoup plus facile de le travailler quand on a de grands joueurs. Ils se sentent plus à l'aise à des postes clés. Memphis (Depay) est beaucoup plus épanoui. Cela permet aussi de maintenir un milieu à 3 avec Nabil en soutien des attaquants. » Un avis que partage Saïd Mehamha, ancien de la maison et proche du joueur, interrogé par 20 minutes : « C'est à ce poste qu'il s'est épanoui (ndlr : pointe haute du losange). Pour un passeur comme lui, c'est forcément mieux d'avoir deux solutions devant. Il peut avoir un rôle d'électron libre, tout en étant moins concerné par les replis défensifs, grâce aux trois milieux derrière lui, il aura du jus offensivement. C'est selon moi le système de jeu idéal pour Nabil ».Depay est davantage au service du collectifCe système de jeu, le capitaine rhodanien le connaît bien. En 2014-15, l'OL avait déjà évolué de la sorte, ce qui avait posé des problèmes au Paris Saint-Germain dans la course au titre. Reste à savoir si Genesio renouvellera l'expérience d'un système où Depay, positionné dans l'axe contre Metz, comme lors du match précédent contre Toulouse (2-0), a particulièrement excellé (un but et quatre passes décisives). Déchargé de toute tâche défensive, le Néerlandais se retrouve davantage au service du collectif et ses statistiques parlent d'elles-mêmes (trois buts et quatre passes décisives en deux matchs). Pourtant, le coach rhodanien se réserve le droit d'opter pour un schéma totalement différent face au promu amiénois : « Mais j'ai plein d'autres possibilités. C'est un système qui correspond aux qualités des joueurs en présence. Disputer un seul match par semaine permet de pouvoir travailler davantage tactiquement. On verra si ce système peut perdurer ou pas. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.