L1 - OL : La mise au point de Clément Grenier

L1 - OL : La mise au point de Clément Grenier©Media365

Rédaction , publié le mardi 15 août 2017 à 15h38

Annoncé dans le viseur de Toulouse, Clément Grenier a fait une mise au point sur les réseaux sociaux et ne semble pas prêt à quitter l'OL.

Cantonné à un statut de remplaçant depuis son retour de prêt de la Roma cet été, Clément Grenier fait l'objet de critiques de la part de certains supporters lyonnais. Pendant ce temps, Le Progrès a évoqué lundi un intérêt de Toulouse à son sujet, au même titre que son coéquipier Jordan Ferri. Autant d'informations que le milieu de terrain de 26 ans a tenu à démentir sur les réseaux sociaux. « Entre hier et aujourd'hui, je n'ai lu que des conneries, regrette l'international français. Peut-être n'avez-vous rien à dire en ce moment ? Vous me faîtes rire. Et surtout, sachez que j'ai faim et que je ne lâcherai jamais rien comme je l'ai toujours fait. Je travaille et je suis prêt. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - L1 - OL : La mise au point de Clément Grenier
  • quand au fameux polak et bien il ferait mieux d'y retourner en ,, pol ,,

  • a mon avis il ferait mieux de partir,car genesio l'a dans le collimateur et il ne jouera pas,dommage parce que c'est un tres bon joueur

  • Un cave ce Grenier ,un Gourcuff numéro 2 trop fragile comme joueur physiquement et mentalement

  • vient a sainté

    Surtout pas une ancienne quenelle !

  • Surtout il faut dire à Mr Grenier qu'il ne faut pas qu'il fasse comme la fable de La Fontaine " Le renard et les raisins " le renard les avaient trouvés trop verts pour les manger ... on connait la suite . Donc Mr Grenier agit pareil envers Toulouse comme le renard , ils ne sont pas assez bons pour lui .... Sauf qu'à Lyon , qu'il se rassure ... il n'a plus sa place .