L1 - Lyon : Lisandro Lopez regrette l'attitude de Jean-Michel Aulas et de l'OL

L1 - Lyon : Lisandro Lopez regrette l'attitude de Jean-Michel Aulas et de l'OL©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 14 novembre 2018 à 18h39

Dans un entretien accordé à Identidad Racinguista, Lisandro Lopez s'est lâché sur le comportement de l'Olympique Lyonnais à son égard lors de sa dernière année entre Rhône et Saône. L'Argentin, replacé sur le côté par Rémi Garde et bloqué par Jean-Michel Aulas malgré de belles offres, s'est dit « déçu ».

Parlez de Lisandro Lopez aux supporters de l'Olympique Lyonnais, et vous verrez leurs yeux briller. Véritable idole de l'OL durant ses quatre années passées entre Rhône et Saône, l'Argentin a marqué tout un club et ses supporters par sa grinta, son sens du but (82 réalisations et 24 passes décisives en 168 matchs toutes compétitions confondues) et son amour du maillot. Et pourtant, l'aventure ne s'est pas conclue dans un climat idéal, loin de là. Interrogé par Identidad Racinguista, celui qui évolue actuellement au Racing Club a d'abord évoqué la raison qui l'a poussé à quitter Lyon : « Après trois ans et presque 80 buts, l'entraîneur (Rémi Garde) décide de me faire jouer ailier gauche, avec Gomis en pointe, Lacazette à droite et Grenier ou Gourcuff à la création. Je n'étais pas d'accord, a-t-il expliqué. Après six mois comme ça, j'ai rendu le brassard et j'ai dit que je préférais être remplaçant que jouer à ce poste ».

Lisandro Lopez : « J'avais l'opportunité d'aller à la Juventus, le président a refusé »


Dès lors, le buteur aujourd'hui âgé de 35 ans a ouvert la porte à différentes offres. Et notamment à celle de la Vieille Dame : « A la fin de la saison, j'avais l'opportunité d'aller à la Juventus. Le président de Lyon a refusé, a-t-il assuré, évoquant également des contacts avancés en Angleterre. A une semaine de la fin du mercato, Villas-Boas m'appelle pour jouer à Tottenham. Nous étions d'accord sur tout, et le président m'a encore fermé la porte. J'ai appris à ce moment-là que Villas-Boas avait fait une offre pour moi avec Chelsea, mais qu'on ne me l'avait jamais dit ». Amer, « Licha » a expliqué être « tellement déçu » qu'il s'est promis « de ne plus jamais jouer en Europe », alors que l'OL essayait d'envoyer son buteur du côté de Naples ou encore Monaco. Devant l'impossibilité de retourner au Racing - « Lyon demandait 6 ou 7M€ » - Lopez a donc fait le choix du Qatar, où il a évolué durant deux saisons sous les couleurs d'Al-Gharafa.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.