L1 - Lyon : Lille, cet adversaire qui aime contrarier l'OL

L1 - Lyon : Lille, cet adversaire qui aime contrarier l'OL©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 18 février 2018 à 08h33

A l'arrêt en championnat avec trois défaites d'affilée, Lyon serait bien inspiré de réagir ce dimanche à Lille (17h00) afin de ne pas laisser Monaco s'envoler. Les Dogues ont cependant pris l'habitude, ces dernières saisons, de jouer des mauvais tours aux Rhodaniens. Retour sur certaines des plus marquantes défaites de l'OL face au LOSC.

Lyon - Lille : 1-3 (2005-2006, J19) Celle-là, personne ne l'avait vue venir. Leader incontesté de la Ligue 1, l'Olympique Lyonnais compte douze points d'avance sur son dauphin, Auxerre, à l'approche de la trêve hivernale. Jusque-là, seul Nantes est parvenu à battre l'OL, mais c'était aux tirs au but (16emes de finale de Coupe de la Ligue, 1-1, 4-3 t.a.b.) . Cette ultime rencontre de la phase aller occasionne cependant la première défaite des Lyonnais dans le temps réglementaire. Mis sur de bons rails par un but rapide de Peter Odemwingie, Lille se met à l'abri après le repos et s'offre un succès de prestige à Gerland (1-3). Pas de quoi endiguer la marche en avant des hommes de Gérard Houllier, qui s'inclinent encore lors du match retour (4-0). Mais le cinquième titre consécutif de champion de France était assuré depuis un moment déjà... Lille - Lyon : 4-3 (2009-2010, J16) Un mois seulement après l'hallucinant chassé-croisé face à Marseille (5-5), Lyon est de nouveau acteur d'un match au scénario rocambolesque.  Au Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq, les Rhodaniens débutent idéalement la rencontre. Un triplé de Lisandro Lopez leur permet de rejoindre les vestiaires avec deux buts d'avance (1-3). Mais le second acte est à sens unique. Gervinho réduit le score, avant que Yohan Cabaye n'égalise sur penalty. Les Dogues poussent afin de prendre les trois points mais butent à plusieurs reprises sur Hugo Lloris. Le gardien de but des Bleus cède en revanche dans le temps additionnel, sur une nouvelle tentative d'un Gervinho déchaîné (4-3). Les Gones chutent à la quatrième place et entrent dans une zone de turbulences. Cela ne les empêche cependant pas d'atteindre le dernier carré de la Ligue des Champions quelques mois plus tard. Lille - Lyon : 1-0 (2015-2016, J27) Comme en 2014-2015, l'OL rend visite au LOSC à la fin du mois de février. Et, comme l'année passée (2-1), les Lyonnais s'inclinent d'une courte tête (1-0). Les Nordistes s'en remettent à leur artiste du moment, Sofiane Boufal, pour inscrire l'unique but de la rencontre d'un coup-franc excentré que personne ne dévie et qui trompe Anthony Lopes. Entraîneur du club rhodanien depuis deux mois seulement, Bruno Genesio voit ensuite ses joueurs perdre leurs nerfs et finir la partie à neuf suite aux expulsions de Christophe Jallet et de Clément Grenier. Cette défaite sert cependant de déclic aux protégés de Jean-Michel Aulas, qui sont les premiers à faire tomber le PSG en Ligue 1 la semaine suivante (2-1). Dix journées et sept victoires plus tard, Alexandre Lacazette et ses coéquipiers finissent l'exercice à la deuxième place. Lyon - Lille : 1-2 (2017-2018, J15) Lille se sent décidément tout à son aise sur la pelouse du Groupama Stadium. Après s'y être imposés l'hiver précédent grâce à un doublé de Yassine Benzia (1-2), les Lillois récidivent en cette fin d'année 2017. Un résultat extrêmement surprenant au regard des dynamiques des deux formations avant le coup d'envoi. En pleine bourre, Lyon reste sur des succès éclatants face à Saint-Etienne (0-5), Nice (0-5) ou encore l'Apollon Limassol (4-0) en Ligue Europa. Le club nordiste, en revanche, reste sur deux cinglants revers à Amiens (3-0) et à Montpellier (3-0) et s'est séparé de Marcelo Bielsa. Contre toute attente, les Lyonnais trébuchent face à leur adversaire, avant-dernier au coup d'envoi (1-2). La formation alors dirigée par Joao Sacramento fait preuve d'un réalisme implacable et s'en remet à un Mike Maignan en état de grâce (un penalty de Nabil Fekir repoussé) pour accomplir un remarquable exploit. Quelques semaines plus tard, l'OL lutte toujours pour une place sur le podium et le LOSC est barragiste. Le scénario sera-t-il donc identique ce dimanche ?A voir aussi : >>> Toute l'actualité de la Ligue 1 >>> L1 (J26) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU