L1 - Lyon : L'OL a grillé tous ses jokers et n'a plus le droit à l'erreur

L1 - Lyon : L'OL a grillé tous ses jokers et n'a plus le droit à l'erreur©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 11 février 2018 à 07h30

L'Olympique Lyonnais accueille le Stade Rennais, ce dimanche (21h00). Après deux défaites consécutives en championnat (3-2 contre Monaco et 3-1 contre Bordeaux), l'OL doit impérativement se ressaisir pour rester dans le bon wagon dans la course à la deuxième place.

Deux revers consécutifs. L'Olympique Lyonnais n'avait encore jamais connu cela depuis le début de l'exercice 2017-18. Défaits à Bordeaux (3-1) puis à Monaco (3-2) et après une qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France (1-2 contre Montpellier), les Gones retrouvent leur antre du Groupama Stadium pour la réception de Rennes, ce dimanche (21h00), à l'occasion de la 25eme journée de Ligue 1. Impérial à l'extérieur avant cette série négative, l'OL compte désormais sur un retour à la maison pour engranger de la confiance et les points qui vont avec. Les Rhodaniens auront surtout à cœur de profiter du petit coup d'arrêt subi par Marseille à Saint-Etienne (2-2), ce vendredi, afin de se rapprocher d'un de ses adversaires directs pour la place de dauphin du PSG.

Cornet : « On a perdu mais il ne faut pas tout remettre en cause »Dans son jardin, Lyon n'a plus subi le moindre revers depuis le 29 novembre dernier (1-2 contre Lille). Une dynamique sur laquelle le club rhodanien tentera de surfer au moment de se confronter à la formation bretonne. Présent en conférence de presse ce vendredi, l'attaquant lyonnais Maxwel Cornet (21 ans) s'est montré plutôt confiant quant à la suite des événements : « On n'a pas grillé nos jokers. On a perdu mais il ne faut pas tout remettre en cause, notamment ce qu'on a pu faire avant. On est sur une bonne dynamique. On a renoué avec la victoire. On ne regarde pas forcément les autres équipes ». Meilleure équipe du championnat à l'extérieur à l'aube de la 23eme journée, l'OL s'est donc écroulé sur ses deux dernières sorties.

Genesio : « Le problème, c'est le rythme de vie »Pour Bruno Genesio, l'explication est toute trouvée : « On a joué 11 matchs à l'extérieur sur les 14 derniers toutes compétitions confondues. Ce n'est pas le fait de jouer à l'extérieur qui est un problème, c'est le rythme de vie. C'est plus compliqué pour la répétition et pour enchaîner des performances de haut-niveau. Cette lassitude peut aussi expliquer qu'on ait été moins bien à Bordeaux ». En attendant, le coach rhodanien pourra, une nouvelle fois, compter sur un effectif presque au complet, de quoi aborder cette rencontre capitale dans les meilleures conditions possibles. Avec forcément dans un coin de la tête, un certain 16eme de finale aller de Ligue Europa (jeudi 21h05) contre Villarreal...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.