L1 - Lyon : Jean-Michel Aulas repris par le Comité National de l'Ethique

L1 - Lyon : Jean-Michel Aulas repris par le Comité National de l'Ethique©Media365

Rédaction , publié le lundi 29 janvier 2018 à 17h15

Jean-Michel Aulas devrait être convoqué par la Commission de Discipline de la LFP, sur saisine du Conseil National de l'Ethique, suite à ses propos au sujet de Bertrand Desplat et de Nasser Al-Khelaïfi la semaine passée sur la chaîne L'Equipe.

Jean-Michel Aulas devra s'expliquer devant les instances. Invité de « L'Equipe d'Estelle » sur la chaîne L'Equipe jeudi dernier, pour la 100eme de l'émission, le président de l'OL y avait fait le show. Mais une séquence n'est pas passée auprès du Conseil National de l'Ethique, qui a annoncé ce lundi avoir saisi la Commission de Discipline de la LFP « afin de convoquer M. Jean-Michel Aulas ». Pendant une interview ping-pong avec Estelle Denis, il était demandé à « JMA » de trancher entre Bertrand Desplat, président de Guingamp avec qui il entretient un conflit de longue date, et Nasser Al-Khelaïfi, boss d'un PSG dont il critique régulièrement le modèle économique. La réponse d'Aulas : « Choisir entre la peste et le choléra, c'est difficile... Euh, Nasser. » Même si Aulas avait mis cette remarque sur le ton de l'humour via son compte Twitter au sortir de l'émission, il devra convaincre les juges de la Commission de Discipline. Au risque de ne pas échapper à une sanction.Le communiqué de la FFFLe Conseil National de l'Éthique (CNE) a décidé de saisir la Commission de Discipline de la LFP afin de convoquer M. Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, à la suite de ses déclarations publiques tenues lors d'une émission sur la chaîne L'Équipe, le jeudi 25 janvier dernier.Pour ses propos à l'encontre de MM. Desplat et Al-Khelaïfi, M. Jean-Michel Aulas commet incontestablement un manquement aux articles I.3, I.5 et I.7 de la Charte Éthique du Football relatifs au respect de ses adversaires, à la maîtrise de soi et au devoir d'exemplarité. Les propos de M. Jean-Michel Aulas sont également incompatibles avec la Charte des présidents de clubs de la Ligue de Football Professionnel qui précise dans son préambule que « la popularité et l'exposition médiatique incomparables du football imposent à l'ensemble des acteurs du football professionnel, et notamment aux présidents de clubs, un devoir d'exemplarité pour véhiculer une image de la discipline à la hauteur des attentes qu'elle suscite ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU