L1 - Lyon : Des sautes de concentration qui coûtent cher à l'OL

L1 - Lyon : Des sautes de concentration qui coûtent cher à l'OL©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 11h25

Contraint au match nul (3-3) au Groupama Stadium contre Dijon en raison de grosses fautes de concentration, l'OL a perdu deux points importants. Attention à ne pas voir le podium s'éloigner trop rapidement...

Agé de 19 ans, et titularisé pour la première fois en Ligue 1, Houssem Aouar se souvient encore parfaitement de ses leçons de l'école de football et en a même récité l'une des plus importantes en zone mixte samedi : « Les cinq minutes après avoir marqué un but sont très importantes ». Il semblerait pourtant que les Lyonnais aient oublié cette règle de base. Contre Dijon, ils ont encaissé le but du 1-1 et le but du 3-3 respectivement quatre et trois minutes après avoir pris l'avantage au score. Résultat : un deuxième match nul 3-3 au Groupama Stadium depuis le début de saison (après celui contre Bordeaux, concédé à la dernière minute et à 10 contre 11), et deux points de perdus face à une équipe qui va jouer le maintien.
Déjà des points perdus à domicile la saison passée
Si bien que l'OL, qui n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matchs toutes compétitions confondues, peut se retrouver à quatre points de la troisième place à l'issue de cette septième journée. A force de laisser échapper des points contre des équipes à sa portée (les Lyonnais ont également fait 0-0 à Nantes il y a un mois), le podium pourrait bien s'éloigner de plus en plus. La saison passée déjà, les hommes de Bruno Genesio avaient concédé des défaites à domicile contre Guingamp, Lille et Lorient, qui avaient coûté cher au moment de faire les comptes au mois de mai (neuf points de retard sur le troisième, Nice).
Ndombele : « On a mal géré la rencontre »
« On perd beaucoup de points, on perd du terrain sur ceux de devant. Ce n'est que le début du championnat, il ne faut pas baisser la tête mais corriger ce qui ne va pas », réagissait le capitaine Nabil Fekir après le match. Ce qui ne va pas, c'est notamment la défense latérale, où Kenny Tete et Ferland Mendy, pourtant très précieux offensivement, ont été coupables sur les trois buts dijonnais samedi. « On est dans une série pas très positive en termes de résultats. Il y a beaucoup de regrets sur la physionomie du match, car on n'a pas su créé l'écart dans les temps forts qu'on a eus et on a mal géré nos temps faibles », regrettait Bruno Genesio. « Il faut être plus sérieux dans les deux surfaces. On a mal géré la rencontre. Il faut relever la tête et aller de l'avant », préconisait de son côté Tanguy Ndombele. Avant la trêve internationale, l'OL a deux matchs délicats à gérer, contre l'Atalanta Bergame en Ligue Europa jeudi, puis à Angers dimanche prochain. La moindre nouvelle erreur de concentration pourrait se payer cash, et que ce soit en Coupe d'Europe ou en Ligue 1, l'OL a déjà perdu suffisamment de points (il a fait 1-1 à Limassol) pour ne pas se permettre d'en perdre d'autres.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU