L1 - Lyon : À défaut d'être le " meilleur joueur du monde ", Memphis Depay sait se distinguer dans les moments importants

L1 - Lyon : À défaut d'être le " meilleur joueur du monde ", Memphis Depay sait se distinguer dans les moments importants©Media365

Raphaël Brosse, publié le lundi 19 mars 2018 à 08h00

Souvent agaçant en raison de son attitude égoïste sur le terrain ou de son irrégularité, Memphis Depay dispose néanmoins d'une formidable aptitude à se sublimer dans les grands rendez-vous. Le Lyonnais en a encore fait la preuve ce dimanche, en offrant la victoire à son équipe sur la pelouse de Marseille (2-3).

C'est une évidence : depuis qu'il a posé ses valises à Lyon, lors du Mercato hivernal 2017, Memphis Depay n'a cessé de susciter des sentiments contradictoires auprès des supporters de l'OL. Loué pour ses qualités techniques et son imprévisibilité, critiqué pour son rendement jugé insuffisant et son arrogance, l'ancien joueur de Manchester United ne laisse personne indifférent. D'ailleurs, comment pourrait-il en être autrement ? Dans un milieu de plus en plus lisse, la personnalité du Néerlandais dénote. Alors que de nombreux footballeurs manient aisément la langue de bois, lui privilégie la communication sans filtre et dit clairement ce qu'il pense. L'interview qu'il a accordée au Canal Football Club et qui a été diffusée ce dimanche, en amont du choc des Olympiques entre Lyon et Marseille, l'illustre parfaitement. « Je veux être le meilleur, a principalement martelé le numéro 11 des Gones. Je veux jouer contre de grandes équipes, face à de grandes stars. Je veux être une grande star donc l'idée c'est de trouver le moyen d'être le meilleur. (...) Cristiano Ronaldo avait 24 ans quand il est devenu très important, décisif à chaque match. »Nonchalant, égoïste... Depay a poussé les supporters lyonnais à boutDes déclarations qui n'ont pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, où de nombreux internautes ont oscillé entre moqueries et indignation. Il est vrai que le timing était pour le moins délicat. Trois jours plus tôt, Lyon se faisait piteusement bouter hors de la Ligue Europa en s'inclinant sur sa pelouse face au CSKA Moscou (2-3). Memphis Depay, lui, avait provoqué l'ire des supporters du Groupama Stadium en multipliant les mauvais choix en attaque. Son attitude nonchalante et son entêtement à vouloir faire la différence en solitaire était, une nouvelle fois cette saison, exaspérante. Il avait atteint un point de non-retour. Peut-être pour le sanctionner, Bruno Genesio a d'ailleurs choisi de laisser Depay sur le banc au coup d'envoi, préférant titulariser Maxwel Cornet sur le côté gauche. « Je dois accepter d'être remplaçant, je n'ai pas le choix, a reconnu l'intéressé dans l'interview accordée au CFC. Mais c'est frustrant. »En deux mois, Depay a permis à l'OL de battre le PSG et l'OMCette frustration, justement, permet peut-être au joueur formé au PSV Eindhoven d'avoir un sursaut d'orgueil quand on fait appel à lui, et cela d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un grand rendez-vous. Car le natif de Moordrecht a une spécialité sous le maillot lyonnais, celle de réaliser des coups d'éclat dans les matchs importants. C'est lui qui, en janvier, avait offert le scalp du PSG à son équipe (2-1), expédiant un missile dans la lucarne d'Alphonse Areola au bout du temps additionnel. Lors du seizième de finale aller de Ligue Europa face à Villarreal, il avait donné plus d'ampleur au succès de l'OL d'une lourde frappe à ras de terre (3-1). Enfin, ce dimanche, il est sorti de sa boîte à point nommé pour crucifier Steve Mandanda de la tête et permettre aux Rhodaniens de s'imposer sur la pelouse de Marseille, devant un public réduit au silence (2-3). Dans ces trois cas de figure, il était remplaçant au coup d'envoi et a inscrit un but très important en toute fin de rencontre. Oui, Memphis Depay est arrogant, c'est une certitude. Mais l'international oranje dispose d'une qualité propre au cercle fermé des grands joueurs, cercle qu'il aspire à intégrer au cours de sa carrière : il sait briller dans les moments qui comptent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.